Le vaccin du chien protège votre compagnon contre d’horribles maladies mortelles. Faites-le vacciner et vous aurez l’esprit tranquille.

En plus, tous les ans au moment du rappel du vaccin, le vétérinaire vérifie aussi que tout va bien.

Rappel du vaccin

On fait le rappel pour son chien tous les ans, un peu avant la date fatidique. Votre vétérinaire vous envoie un courrier pour ne pas oublier. Une injection suffit pour 4 maladies. On appelle cette injection CHLP (initiales des maladies). Avec le contrôle de santé inclus, le prix du vaccin de rappel est d’environ 40 Euros. C’est l’occasion de vérifier que tout va bien !

Par exemple, vous profitez de cette visite annuelle pour vérifier le poids de votre chien, le tartre sur ses dents ou encore les glandes anales qu’il faut parfois vider. Le vétérinaire se charge de cette tâche ingrate si besoin.

Les maladies contre lesquelles votre chien est protégé

Il y a un rappel parce qu’à la base, il y a eu une primo-vaccination. On fait vacciner les chiots un peu avant l’âge de 2 mois contre les fameuses 4 maladies :

  • la maladie de Carré : une maladie d’origine virale affectant d’abord les voies respiratoires, mortelle et pas encore éradiquée (et très contagieuse).
  • l’Hépatite de Rubarth : maladie rare mais mortelle touchant surtout les jeunes chiens.
  • la Leptospirose : l’une des rares maladies transmissibles à l’homme, pour en savoir plus sur cette maladie encore hélas très répandue, cliquez ici. Elle ne se soigne que si c’est détecté tout de suite.
  • la Parvovirose : maladie du chien absolument atroce qui dégénère en quelques jours et pour laquelle il n’y a aucun traitement. On l’appelle aussi gastro-entérite hémorragique… Virale et très contagieuse.

Le vaccin du chien est donc VRAIMENT utile.

Ce premier vaccin « primo-vaccination », c’est toujours 2 injections à 1 mois d’intervalle. Si vous récupérez un chien qui n’a jamais été vacciné, le vétérinaire fera la même chose qu’avec un chiot, 2 injections de « primo-vaccination ». Idem si vous arrêtez de faire vacciner un chien pendant plus d’un an, il faut tout recommencer avec ces 2 injections.

La rage

Le vaccin contre la rage peut se faire à partir de l’âge de 3 mois chez le chien. Si vous voyagez à l’étranger (y compris en Europe), il faut faire le vaccin contre la rage et vous obtenez les papiers pour pouvoir voyager avec votre chien (Passeport Européen). En France, il n’est pas obligatoire et d’ailleurs, aucun vaccin n’est obligatoire pour le chien en France (sauf la rage pour les chiens en catégorie).

Les autres maladies

Si vous adoptez un chien dans un refuge comme la S.P.A, il sera déjà vacciné. Dans les refuges, on est obligé de vacciner en faisant le CHLP et en plus, on vaccine aussi les chiens contre d’autres maladies typiques quand les chiens vivent à plusieurs : la Toux du Chenil, la Piroplasmose (maladie transmise par les tiques). Dans les refuges on vaccine aussi contre la rage. Mais si vous avez adopté un chien vacciné contre la rage et que vous ne voyagez jamais, il n’est pas nécessaire de faire le rappel de la rage.

Si vous laissez votre chien en pension pour les vacances, on peut vous demander de faire le vaccin contre la toux du chenil.

Si vous habitez à la campagne, que votre chien va souvent dans des endroits à risques (champs ou forêts) ou qu’il y a beaucoup de moustiques là où vous habitez, le vétérinaire peut proposer le vaccin contre la Piroplasmose (2 injections à 1 mois d’intervalle).

Les maladies du chien selon les régions

Dans certaines régions, on peut conseiller le vaccin contre la maladie de Lyme qu’on appelle aussi la Borréliose ou Borréliose de Lyme. L’homme peut attraper cette maladie, à cause des tiques ou à cause du chien. Il existe une autre maladie transmise par les tiques : l’ehrlichiose ou « ehrlichiose canine ». Il n’y a pas de vaccin pour celle-là mais il y a un traitement. C’est surtout dans le sud de la France.

Dans le Sud aussi, il y a le risque de Leishmaniose à cause d’un genre d’insecte (phlébotome). Le collier Scalibor ou la pipette Advantix sont des protections possibles mais sachez que désormais, il y a un vaccin contre la leishmaniose (depuis 2012).

Ces maladies transmises par les insectes ne concernent pas vraiment les chiens qui vivent en ville. Demandez conseil à votre vétérinaire.

Le vermifuge

Avec le chien, il y a aussi des maladies transmises par les vers ! 

C’est pourquoi il faut vermifuger son chien une à deux fois par an. Il vaut mieux prendre un produit conseillé par le vétérinaire que d’acheter soi-même en pharmacie une tablette pas chère, parce que c’est efficace mais pas toujours contre tous les vers.

Résumé !

Pour résumer, le vaccin du chien et les maladies du chien :

  • primo-vaccination : ce sont les 2 piqûres du tout premier vaccin
  • CHLP : c’est le rappel tous les ans contre les 4 principales maladies du chien et cela permet de vérifier la bonne santé du chien. Faites-le car ces initiales cachent de terribles maladies.
  • Piroplasmose et toux du chenil : le vaccin se fait généralement pour les chiens de chenil, en refuge, pension etc.
  • rage : pour ceux qui voyagent et pour les chiens de catégorie
  • borréliose (maladie de Lyme) et leishmaniose : selon votre région et sur conseil du vétérinaire
  • vermifuge : le petit cachet à ne pas oublier pour éviter les maladies des vers

Suivez OuafMag par e-mail : découvrez les nouveaux articles du blog et l'actu du site dans la newsletter.