On ne peut pas être pour ou contre la stérilisation du chien : c’est une décision personnelle. La stérilisation du chien et de la chienne est un sujet compliqué et polémique. Pesons le pour et le contre sans parti pris…

… enfin pas trop.

L’avis de OuafMag c’est que la stérilisation du chien, pratiquée au bon moment, est plus souvent un atout, pour les chiens comme pour leurs humains.

Stérilisation et surpopulation animale

Les avis sur la stérilisation du chien sont très partagés sauf pour son impact positif sur la surpopulation. La stérilisation est l’une des grandes causes – quand ce n’est pas la cause numéro 1 – pour lesquelles se battent les défenseurs des animaux domestiques. L’idéal, pour les organismes de protection animale à travers le monde, serait de rendre la stérilisation du chien légalement obligatoire.

Même si les chiffres restent alarmants (40 000 à 60 000 abandons par an en France selon la SPA et la Fondation 30 millions d’amis), c’est essentiellement grâce à la stérilisation que le nombre d’abandons de chiens a diminué. On est malgré tout obligé de pratiquer l’euthanasie très souvent.

Ajoutons aussi, et toujours en toute impartialité, que contrairement à ce que l’on croit, il ne suffit pas d’être gentil pour assurer 8 premières semaines de vie optimales à un chiot. Il faut des connaissances solides et réunir toutes les conditions favorables est compliqué. En fait, c’est un métier. Et pour les gens qui pratiquent ce métier, la naissance et le développement d’une portée sont stressants même avec des années d’expérience.

Stérilisation et comportement du chien

En stérilisant votre chien mâle, vous pouvez éviter le marquage excessif par l’urine et le risque de fugue car le chien stérilisé ne s’intéresse plus aux femelles en chaleur. Quand votre chien vous « monte dessus », cela peut aussi disparaître après la stérilisation mais pas toujours. Il est important de préciser que ces comportements sexuels gênants sont inexistants chez les chiens non stérilisés qui ont eu une bonne éducation.

En stérilisant un chien ou une chienne, on ne modifie pas sa personnalité. Uniquement son comportement sexuel et donc les comportements gênants qui ont une cause liée au besoin de batifoler. L’influence de la stérilisation du chien sur plusieurs comportements problématiques n’a pas été clairement démontrée scientifiquement (ou alors les études sont faites à petite échelle ou alors elles se contredisent). Citons l’agressivité, l’anxiété et l’hyper-attachement. Mais selon la cause de certains problèmes, comme l’agressivité, la stérilisation peut avoir des effets positifs parfois rapides.

Déjà les chiens stérilisés (produisant moins de testostérone) sont moins susceptibles d’être la proie des chiens agressifs même si certains mâles stérilisés (ce n’est pas très fréquent), peuvent attirer les mâles non stérilisés. L’agressivité a des causes différentes. Les vétérinaires s’accordent à dire que la stérilisation a surtout des effets sur l’agressivité entre chiens. C’est pourquoi on observe une meilleure entente quand on a plusieurs chiens. La stérilisation est un sérieux atout pour la cohabitation.

En faisant stériliser votre chienne, vous évitez les épisodes des chaleurs qui durent généralement 2 ou 3 semaines et se reproduisent une fois par an ou deux (ça dépend des chiennes) :

  • la chienne perd du sang : ça n’est pas toujours très gênant
  • son comportement change : c’est pénible (pour elle et ses propriétaires) mais jusqu’à quel point, ça dépend aussi des chiennes
  • elle attire les mâles : c’est pénible (et dangereux) surtout selon l’endroit où vous habitez

Sauf pour certains troubles où elle est très indiquée (et souvent en dernier recours après des solutions comportementales), il vaut mieux considérer la stérilisation comme « complément » au travail que vous faites pour éduquer et socialiser votre chien, travail qui reste primordial.

Faire stériliser son chien/sa chienne peut faciliter ce travail, parfois radicalement, mais dans certains cas juste un peu.

Et parfois pas du tout (dans ce cas, souvent, c’est fait trop tard).

Effets de la stérilisation sur la santé


chiens reniflent
Chez le chien, la stérilisation réduit le risque de cancer des testicules, les affections de la prostate et celles des glandes péri-anales. Chez la chienne, la stérilisation réduit les risques de plusieurs problèmes de santé également dont les tumeurs mammaires, les infections et le cancer de l’utérus. Ces effets de la stérilisation ont été prouvés.

Des études vétérinaires montrent que certaines maladies sont plus favorisées chez les chiens stérilisés. Ce que montrent la plupart de ces études c’est que le risque de ces maladies dépend surtout de l’âge auquel on pratique la stérilisation.

Quand faire stériliser son chien ? C’est sans doute le point le plus polémique.

Donc pour rester impartial, on va dire qu’en général et pour une majorité de vétérinaires (français puisque ça varie aussi d’un pays à l’autre),  la chienne est stérilisée avant d’avoir ses premières chaleurs, pas trop tôt et pas après. Ce moment varie selon sa taille. Plus la chienne est grande et plus les chaleurs arrivent tard. Le chien est stérilisé avant la puberté.

L’incontinence et les infections urinaires sont un risque pour la chienne stérilisée trop jeune. Ce n’est pas fréquent (en tout cas de moins en moins) et ça se traite bien. La stérilisation peut faire augmenter le risque de cancer des os (ostéosarcome) chez les races prédisposées. Certaines études disent que le risque est faible. En tout cas ce n’est pas une fatalité.

Enfin, aucune étude vétérinaire menée à grande échelle n’est parvenue à démontrer que les chiens doivent se reproduire pour leur bien-être, ni pour leur santé. Bien sûr, on peut avoir des convictions à ce sujet, mais personne ne peut fournir de preuve scientifique sérieuse.

Stérilisation temporaire : contraception et castration chimique

La contraception pour la chienne se fait par injection 2 fois par an -ou prise de pilule. Elle augmente certains risques, les mêmes que la stérilisation fait diminuer : les tumeurs mammaires et les infections de l’utérus. Certains vétérinaires vont jusqu’à la déconseiller (surtout la pilule). En termes de coût, cela revient plus cher si on le fait tout le temps et les risques possibles augmentent avec la durée de la contraception. C’est à considérer comme une solution ponctuelle.

La castration chimique pour le chien se fait par injection tous les 6 mois -ou par implant. Elle peut être préconisée par les vétérinaires pour vérifier les effets d’une stérilisation définitive, pour un problème de santé mais aussi pour certains problèmes de comportement bien spécifiques. C’est récent (2008) – trop récent pour certains qui préfèrent qu’on ait pris un peu plus de recul – efficace (bien sûr pas pour « régler » n’importe quel problème de comportement) et avantage non négligeable, c’est mieux toléré que l’opération chirurgicale par les propriétaires qui la vivent parfois comme un acte de mutilation.

Enfin les chiennes et les chiens stérilisés ne prennent pas systématiquement du poids. Cela dépend avant tout de l’alimentation et de l’activité physique que vous offrez à votre chien. C’est sûr qu’il faut être vigilant. Mais on est aussi vigilant avec un chien qui n’est pas stérilisé. Les prix de la stérilisation (opération) sont variables d’une ville à une autre. Pour faire stériliser votre chien, en France comptez environ 150 € et toujours un peu plus pour la chienne.

Pour conclure, la question n’est pas de savoir si c’est bien ou mal. C’est de savoir si c’est indiqué ou pas. Seul votre vétérinaire pourra vous le dire.

[mailpoet_form id= »20″]