La socialisation est la première chose que tout maître se doit de faire à l’arrivée de son chiot à la maison mais le processus doit perdurer jusqu’à la fin de l’adolescence. Après l’adolescence qui n’est pas toujours une période facile, s’il a bien été socialisé le chien est très certainement un brave toutou qui n’est pas imprévisible, ni peureux, ni agressif. Parfois, les chiens adultes perdent ce qu’ils ont acquis s’ils n’ont plus de bonnes interactions sociales pendant de trop longues périodes. Parfois aussi, vous adoptez un chien adulte qui n’a visiblement pas été correctement socialisé.

Heureusement, tout n’est pas totalement fichu…

Quels sont les problèmes du chien mal socialisé ?

En général, si la socialisation du chiot est défaillante :

  • le chien est peureux : il peut être craintif, apeuré par certaines choses ou alors, terrorisé. Ils n’ont pas tous peur des mêmes choses mais généralement, tout ce qui est inconnu les stresse. Ce genre de chien a parfois peur de choses surprenantes et de personnes très spécifiques. Ce sont des gens qu’il n’a jamais eu l’occasion de voir et souvent des gens qui font des bruits en se déplaçant ou dégagent des odeurs particulières : les personnes en fauteuil roulant, qui marchent avec des cannes, des béquilles, des talons, qui sentent l’alcool etc. Quand cela vous arrive, c’est étonnant, bizarre mais c’est aussi parfois dangereux.
  • le chien peut se montrer agressif : parce qu’il est peureux et sa première réaction en cas de danger (le chien mal socialisé va percevoir beaucoup de choses comme des dangers qui n’en sont pas en réalité) sera de détaler ou de se défendre.

Période « prudence » avec les gens

Quand on adopte, la prudence s’impose pour socialiser son chien.

Vous ne savez pas encore ce qui lui fait peur et comment il pourrait réagir face à certaines situations, certaines personnes. Par exemple, si le chien adulte n’a jamais été ou presque jamais mis en contact avec des enfants, il peut s’en méfier. Il peut aussi leur sauter dessus sans faire attention contrairement aux chiens qui ont l’habitude et leur faire mal, sans le vouloir. Il en va de même pour les femmes et/ou les hommes et toutes sortes de choses et d’objets comme la machine à laver, un vélo, la sonnerie du réveil, l’orage…

Il faut s’attendre à tout.

A chaque nouvelle situation, à chaque fois que vous allez dans un nouvel endroit ou que votre chien va voir des personnes qu’il rencontre pour la première fois soyez prudent, jusqu’à ce que vous ayez fait le tour de ses éventuels problèmes.

Le but prioritaire sera d’aider votre chien à se familiariser avec votre environnement. Lorsqu’il sera en confiance, vous pourrez le confronter peu à peu à de nouvelles choses, de nouveaux endroits mais vous ne pouvez pas socialiser votre chien adulte comme on socialise un chiot.

Comment faire ?

Vous pouvez :

  • lui donner quelque chose qu’il aime bien comme sa friandise préférée dans une situation délicate : c’est un signal pour lui qu’il faut se détendre. Si vous le faites à chaque fois, votre chien va comprendre que cette situation déplaisante est en fait formidable puisqu’il a des friandises (par association à condition de le faire au bon moment)
  • ne laisser caresser votre chien que par vos proches qu’il apprend mieux à connaître (et à qui vous pouvez demander d’être coopératifs !) et pas par n’importe qui dans la rue
  • demander à vos invités de ne pas approcher votre chien et de le caresser uniquement si celui-ci vient les voir

Si vous avez un chien qui a peur de beaucoup de choses, il y a de fortes chances pour qu’il essaie de fuir dans de nombreuses situations. Ainsi, soyez prudent en promenade. Préférez les endroits calmes, en tout cas pour commencer.

Suivez OuafMag par e-mail : découvrez les nouveaux articles du blog et l'actu du site dans la newsletter.

Des différences importantes entre le chien et le chiot

Le chien qui n’a pas eu une socialisation correcte ne va pas s’habituer aussi vite que les autres à la voiture, au chat, à vos enfants… Certains ne s’habituent pas au-delà d’un certain âge. Le chiot enregistre les choses dans son cerveau rapidement quant à ce qui est à craindre ou pas. Le chien qui n’a pas eu l’occasion « d’enregistrer » ces choses peut s’habituer s’il est en confiance mais cela nécessite plus d’efforts.

Il faut :

Vous pouvez faire appel à un éducateur pour certains problèmes urgents surtout l’agressivité : certains éducateurs sont expérimentés pour socialiser les chiens adultes quand ce travail n’a été fait par personne. Vous ne pourrez pas l’emmener à des cours collectifs.

Avec les chiens

Contrairement aux chiots, votre chien adulte n’a (très probablement) pas envie de s’amuser avec des chiens qu’il ne connaît pas. Une socialisation en bonne et due forme permet au chien de savoir comment se comporter avec les autres chiens mais si ce n’est pas le cas, il ne sait pas comment faire. Si vous n’apprenez pas à votre chien à bien se comporter avec les autres chiens, ça ne lui viendra pas naturellement.

Vous remarquerez rapidement si votre chien adulte a été correctement socialisé ou pas quand il était petit et si le courant ne passe pas avec ses congénères. N’espérez pas que les choses s’améliorent d’elles-mêmes. Petit à petit, vous pouvez améliorer son comportement mais il faut « travailler » !

Suivez OuafMag par e-mail : découvrez les nouveaux articles du blog et l'actu du site dans la newsletter.