Les joies et les tourments de l’adolescence concernent aussi le chien. Cette période que l’on dit critique est souvent riche en rebondissements. Vous pouvez être surpris même si vous avez débuté la socialisation de votre chiot en temps et en heure et qu’elle a été bien gérée. Il faut pourtant le faire et il faut continuer la socialisation. Les enjeux sont importants pour qu’il devienne un bon chien adulte.

Qu’est-ce que l’adolescence du chien ?

Cette période ressemble fort à l’image que l’on a de l’adolescence humaine. Ce n’est pas tout à fait la même chose mais il souffle un vent de liberté dans l’esprit des jeunes chiens. Notez que tous les chiens ne font pas de « crise d’adolescence ».

L’adolescence du chien commence vers l’âge de 4 ou 5 mois pour les chiens de petite taille, un peu plus tard pour les chiens de taille moyenne et se termine vers 8, 10 ou 12 mois. Si vous avez une race de grande taille, on considère que le chien est adolescent vers l’âge de 8 mois jusqu’à l’âge d’un an et demi. Les plus grands chiens débutent l’adolescence vers l’âge d’un an environ, parfois même un peu plus tard.

Les principales caractéristiques du chien adolescent (pas toujours et pas aussi intensément selon les chiens) :

  • il a une folle envie de découvrir le monde
  • il a moins envie de vous écouter car il y a soudainement des choses plus intéressantes que vous

Un papillon, quelqu’un qui rit, un enfant qui court, un pigeon, un poteau à renifler… tout semble l’intéresser et votre chiot calme peut devenir plus agité. Certains peuvent donner l’impression de « régresser » en n’étant plus aussi propres et plus aussi sages qu’avant. C’est pendant cette période que l’on peut voir apparaître ou favoriser, en le réalisant trop tard, de graves problèmes comme la fugue, la destruction des objets et surtout une réceptivité limitée aux ordres. D’autres chiens, les grandes races notamment, sont juste plus dynamiques.

C’est la période où, en général, les chiens débordent d’énergie.

Conseils pour vivre avec votre chien adolescent

  • Ne laissez rien traîner !
  • Offrez à votre chien de quoi « se faire les dents »
  • Sortez-le souvent et/ou faites-le courir souvent
  • Jouez régulièrement avec lui
  • Soyez patient et constant : gardez votre calme et ne laissez pas passer une occasion de rappeler à votre chien quand il fait bien quelque chose (bravo, bon chien etc.)

Cette période n’est pas cauchemardesque pour tout le monde, loin s’en faut mais ce n’est pas souvent une partie de plaisir. Même si les jeunes chiens peuvent changer à l’adolescence, il est essentiel de travailler en amont la socialisation du chiot.

Les chiens adolescents peuvent :

  • se montrer moins sympas avec les autres chiens : il faut continuer à les rendre sociables avec leurs congénères avant que cela ne devienne trop laborieux
  • être moins en confiance avec certaines personnes : il faut continuer à voir des personnes différentes et à leur montrer à quel moment on est satisfait de leur comportement
  • devenir moins patients avec les enfants : il faut parfois être plus prudent qu’au début

Couramment le chien adolescent :

  • écoute globalement moins bien
  • donne l’impression d’être têtu, borné mais il est en fait distrait par trop de choses

L’intérêt d’avoir bien socialisé votre chiot dans ses tous premiers mois :

  • vous évitez plus facilement que ces problèmes dégénèrent
  • vous évitez mieux l’apparition de nouveaux problèmes

Pour mieux vivre cette période, vous pouvez faire stériliser votre chien. Les mâles peuvent être stérilisés avant l’âge de six mois et les femelles avant leurs premières chaleurs ce qui correspond environ à l’âge de 10 mois – c’est variable selon la race. Le plus souvent, c’est un atout pour progresser.

Socialiser le jeune chien

Continuez à faire découvrir de nouveaux endroits à votre chien et passez autant de temps que possible avec lui. Signalez à votre chien que vous êtes content quand il y a un comportement qui vous convient et si les trucs habituels ne fonctionnent plus aussi bien, utilisez des friandises plus appétissantes pour le récompenser.

Ne le laissez pas perdre ses bonnes habitudes : elles peuvent disparaître si vous n’y prenez pas garde.

Éducation du chien adolescent

Si vous voulez apprendre des ordres à votre chien adolescent (c’est tout de même mieux de commencer avant !), assurez-vous qu’il a assez d’activités physiques, de distractions et d’interactions sociales : vous créez ainsi un environnement favorable à l’apprentissage. Un chien heureux qui peut se dépenser et s’amuser apprend beaucoup mieux et beaucoup plus vite.

Si vous aviez réussi à apprendre des ordres à votre chien par vous-même, il se peut que cela ne fonctionne plus aussi bien et que vous deviez suivre des méthodes spécifiques, des techniques pas à pas.

Si vous n’arrivez pas à atteindre vos objectifs, attendez la fin de cette période qui ne dure pas plus d’une année et continuez à vous entraîner sur ce qui a déjà été appris. L’un des risques de l’adolescence du chien est de voir s’envoler tous vos efforts si vous ne persistez pas en pratiquant très régulièrement.

La fin de l’adolescence

Le bouleversement hormonal est terminé. Le chien peut encore faire des « bêtises » mais il est plus facile de faire cesser les comportements inadaptés si vous êtes resté constant, zen et rigoureux. Si vous gérez bien cette période de l’adolescence du chien, vous avez un chien qui vous écoute et vous pouvez parfaire son éducation si vous le souhaitez.

C’est une bonne période pour :

  • commencer à fréquenter sereinement de tous nouveaux endroits avec votre chien
  • prendre un deuxième chien, un chat ou un autre animal (préférablement avant, éventuellement après l’adolescence mais idéalement, pas en pleine adolescence)

Suivez OuafMag par e-mail : découvrez les nouveaux articles du blog et l'actu du site dans la newsletter.