10 saint Bernard sur près de 40 ans : c’est ce qui s’appelle… la PASSION !

Pour découvrir ce superbe molosse des montagnes, OuafMag a proposé une interview à une grande amoureuse du saint Bernard qui a gentiment répondu oui.

Pouvant peser plus de 80 kg pour les plus gros spécimens, le saint Bernard est une icône dans le monde du chien et comme le dit si bien notre passionnée, il possède une véritable aura qui, avec sa tête de nounours, en fait un chien éminemment sympathique.

Mais le saint Bernard est-il le chien qu’il vous faut ?

Wédélie Bernard rassemble les amoureux de la race à travers un groupe Facebook, le Saint Bernard en Liberté et le forum du saint Bernard pour une complète information afin de gérer au mieux la vie de son Saint Bernard. Elle parle avec son cœur et revient aussi sur des aspects importants à connaître au sujet de ce chien doux et parmi les plus robustes, mais de gabarit XXL !

Bonjour Wédélie ! D’où vous vient ce pseudonyme ?

Sur l’espace de 37 ans, j’ai eu le bonheur d’avoir 10 saint Bernard, les 2 derniers sont toujours à mes côtés. 37 ans… la passion de cette race commence à dater… et elle a commencé par une petite annonce dans un journal, rien de très spécial, mais qui nous permettra de rencontrer notre première saint Bernard qui, à l’âge de 2 ans, allait être abandonnée pour la 3ème fois ! Le coup de foudre mutuel !

Elle s’appelait Wédélie et c’est pourquoi j’ai choisi le pseudo de Wédélie Bernard, en souvenir d’elle et pour la remercier d’avoir succombé complètement jusqu’à la fin de mes jours à la race du Saint Bernard !

Pourquoi cette passion pour le saint Bernard ?

J’ai connu le saint Bernard au moment où je pense qu’il était encore une légende comme celle de Barry… et non pas un personnage célèbre au cinéma portant le nom de Beethoven (Barry était un saint Bernard des Alpes au début du 19e qui a sauvé de nombreuses personnes). Il y a l’attirance physique bien sûr, du chien grand et fort, protecteur et têtu et l’aura du sauvetage qui plane autour de lui, la bonté qu’il peut prodiguer autour de lui, à sa famille et aux amis… ne dit-on pas tel maître tel chien ???

 saint bernard

Ouros, saint Bernard à poils longs. L’histoire d’Ouros est sur OuafMag, parmi les témoignages d’adoptants.

Quels sont selon vous, les besoins importants à connaître pour quelqu’un qui voudrait un saint Bernard ?

Il faut pouvoir gérer un molosse, s’en faire respecter… le problème du saint Bernard est qu’il est pris chiot comme une belle peluche craquante et c’est une des races qui grandit le plus vite (en 2 ans il pèse son poids d’adulte) et avec laquelle il faut rester vigilant aussi bien pour sa croissance que pour son éducation !!!

C’est pour cela qu’il est recommandé pour de tels chiens, de s’adresser à des connaisseurs qui vous aideront à bien gérer votre bébé ! Pas d’escaliers dans les premiers mois, pas de sol glissant, pas de jeux brusques qui risquent d’endommager le squelette qu’il se construit avec une nourriture de première qualité.

Et par la suite, il est recommandé à partir d’un an et demi jusqu’à ses 3 ans, de bien développer sa musculature avec une activité saine et sportive mais pas exagérée.

Des balades de 10 ou 15 minutes bébé jusqu’aux longues balades en campagne ou en forêt… peu importe. L’attelage lui convient aussi très bien ! Certains disent que le saint Bernard à poils courts est plus sportif que le saint Bernard à poils longs mais ce n’est pas prouvé.

 saint bernard

Dagobert, saint Bernard à poils courts

Que diriez-vous si vous deviez faire le profil de la famille idéale du saint Bernard ?

Le saint Bernard heureux est un chien qui aime jouer, s’amuser, participer, bref c’est un chien qui doit avoir sa place au sein de la famille. Si on veut lui garder un bon caractère, il ne faut pas le reléguer à une niche ou l’oublier dans son coin mais tout simplement lui ménager un espace tranquille où il pourra se retirer pour se reposer mais d’où il peut aussi garder un œil sur vous, c’est très important pour lui !

Il adore les petits enfants à qui il apprend à marcher (expérience vécue et inoubliable !). Par contre, à mon avis, ce n’est pas un chien qui aime vivre dans une meute couramment… il est vite débordé et son caractère protecteur pourrait le rendre dangereux à moins qu’il n’ait été éduqué tout spécialement dans ce but !

Y’a-t-il des rumeurs ou des idées préconçues qui circulent sur le saint Bernard ?

La rumeur du saint Bernard qui bave est surfaite ! Si vous lui apprenez à ne pas s’approcher de la table ou de la cuisine au moment des repas, si vous ne lui excitez pas les papilles en dehors de ses repas, il n’y aucune raison qu’il bave. Il faut aussi veiller à choisir un vrai saint Bernard qui n’a pas les lèvres très pendantes comme cela se trouve dans certaines lignées. C’est d’ailleurs un défaut pénalisé au concours de beauté !

Il est faux de croire que le saint Bernard est un chien facile ! Il faut être bon mais exigeant dans son éducation, qu’il soit bébé ou adopté plus âgé, car les 15 kg se transforment en 70 ou 80 kilos qu’il faut pouvoir maîtriser en toutes circonstances ! Je conseille d’éviter de le laisser aller dans le lit, de lui offrir des places de dominant si on n’est pas capable de le remettre à sa place. Le saint Bernard est têtu et il sera difficile de faire marche arrière !

Selon vous, le saint Bernard convient-il à quelqu’un qui n’aurait jamais eu de chien ?

Je ne conseillerai jamais un bébé ou un jeune saint Bernard à quelqu’un qui ne connaît pas la race mais un adulte bien dans sa tête et adopté … oui pourquoi pas !!!

Merci d’avoir eu la gentillesse de répondre à mes questions !

Suivez OuafMag par e-mail : découvrez les nouveaux articles du blog et l'actu du site dans la newsletter.