Caresser son chien est naturel pour la plupart d’entre nous mais que faire avec un chien qui grogne quand on le caresse ? Voici 5 solutions et comment on fait pour apprendre un nouveau comportement, si c’est nécessaire.

Ces solutions peuvent permettre de rétablir, pour commencer, un certain niveau de confiance en montrant au chien quelque chose d’essentiel : la caresse est toujours un instant agréable.

Pourquoi faire tout cela pour cet objectif si simple ? Parce que vous ne pouvez pas l’expliquer à votre chien. Vous devez utiliser un autre mode de communication, principalement en adoptant un comportement ultra-constant : je fais TOUJOURS la même chose.

Lorsque cela ne suffit pas, il faut apprendre un nouveau comportement à son chien. Cet apprentissage ne doit être entrepris que si on utilise ce qu’on appelle la « désensibilisation ». Nous allons y revenir.

1-Je le laisse prendre l’initiative

Souvent, il suffit de ne plus essayer de caresser le chien et de le faire uniquement quand il vient vous voir, manifestement pour être caressé.

Certains chiens ont peur de la main humaine en général. C’est (très souvent) un problème de socialisation. Certes, il y a des chiens qui souffrent d’un traumatisme tandis que d’autres ont peur de certaines mains qui les ont déjà maltraités.

Il y a cependant un problème plus commun. La main est associée à un moment désagréable pour toutes sortes de raisons. Parce que le chien est forcé à rester, parce qu’une fois sur deux on lui tire les babines, parce que la main caresse mais elle pousse, tire, appuie etc. également chaque jour. Parce que finalement, il ne sait jamais à quoi s’attendre !

En outre, il y a des gestes affectueux que la majorité des chiens n’aiment en fait pas du tout…

Un chien qui ne veut pas être caressé a (souvent) tout simplement grandi sans apprendre qu’être caressé équivaut à passer un bon moment. Il ne s’est rien passé de particulièrement « dramatique ». C’est une question d’habitude.

Laissez votre chien venir de lui-même.

2-Je préviens

Vous ne pouvez pas expliquer à votre chien que vous êtes bien intentionné. Vous ne pouvez que le prévenir en lui envoyant un signal clair  quant à vos intentions. Avec le chien, cela signifie : toujours le même signal suivi du même comportement.

Vous êtes constant et dans la vie de tous les jours avec un chien, être constant est une clé fondamentale. Cela se vérifie sous tant d’aspects.

Prévenir le chien que vous allez le caresser est extrêmement important. Il ne faut jamais surprendre un chien craintif, même pour le caresser. Il faut toujours annoncer que vous arrivez. Exemple : vous dites « caresse » systématiquement avant d’approcher la main. Vous prenez votre temps. Ensuite, vous le caressez s’il ne se montre pas réfractaire en envoyant des messages qui veulent dire « non, pas maintenant ».

Prévenez-le.

Suivez OuafMag par e-mail : découvrez les nouveaux articles du blog et l'actu du site dans la newsletter.

3-Je n’ignore pas ses messages

Il faut repérer exactement le moment où votre chien n’a pas/plus envie d’être caressé. Ce moment (et le message envoyé pour vous dire « arrête ») est très variable selon les chiens.

Le chien ne parle pas. Il envoie des messages avec des parties de son corps. Avant de grogner, les chiens ont déjà envoyé de multiples signaux qui sont passés inaperçus ou ont été ignorés.

Par exemple, le chien tourne la tête. Ceci est très fréquent et signifie dans de nombreux contextes « arrête ». Il y a également des signaux que le chien envoie en faisant quelque chose de tout à fait banal comme bailler. Le chien ne s’en va pas forcément s’il n’a pas envie d’être caressé.

Il est plus facile de repérer les signaux dans l’autre sens, ceux qui veulent dire « continue ». Par exemple, le chien qui apprécie d’être caressé bouge pour que ce soit plus facile de le caresser. Mais il y a également des signaux qui peuvent aussi bien vouloir dire « arrête » et « continue ».

« Ecoutez-le »

4-Je tiens compte de ses préférences

Non seulement le sens du toucher est très différent chez le chien mais en plus, certains chiens aiment moins être caressés que les autres.

Il y a aussi des chiens qui préfèrent être caressés sur le ventre, sur le dos, ou ailleurs. D’autres encore, préfèrent qu’on les gratte. Beaucoup de chiens craintifs préfèrent qu’on approche la main de côté plutôt que directement au-dessus de leur tête. Beaucoup de chiens pas craintifs le préfèrent aussi !

Il est important de respecter l’individualité du chien sur ce point. Nous exigeons parfois beaucoup de choses de leur part. Accordons-leur ce plaisir simple d’être caressés comme ça leur plaît et où ça leur plaît le plus.

Respectez l’individualité de votre chien.

5-Je ne le force jamais 

La caresse est censée être un moment agréable pour votre chien et vous. Il serait dommage de dénaturer ce moment parce que vous avez décidé que c’est maintenant, tout de suite. 

Il y a des moments pendant lesquels même un chien qui aime être caressé n’en ressent pas du tout le besoin. Quand il est occupé avec une activité qu’il adore ou quand il est en train de s’endormir, par exemple.

Ne l’empêchez jamais de s’éloigner. Vous ne devriez pas avoir à forcer physiquement votre chien pour quoi que ce soit.

Ne le forcez pas.

chien caresse

Tout cela paraît évident à certaines personnes mais pas à d’autres car au quotidien, il est parfois facile de traiter son chien comme une personne. Alors que le chien est tout de même différent ; il ne communique pas tout à fait comme nous et vous ne pouvez pas tout à fait communiquer avec votre chien comme avec une personne.

Apprendre au chien à être caressé

Normalement, on apprend au chiot à être manipulé, touché, caressé dès son plus jeune âge ce qui le familiarise avec la main de l’homme. Cette main est associée à des choses plaisantes. Pour apprendre cela a un chien qui ne l’a pas bien intégré, pour x raisons, il faut le motiver à se comporter différemment en lui prouvant, pour ainsi dire, qu’il n’y a rien à craindre.

Le menacer pour qu’il arrête de grogner est totalement contre-productif.

Il est possible d’utiliser la friandise pour lui apprendre mais il faut le désensibiliser en même temps c’est-à-dire procéder très progressivement. Pour commencer avec un chien qui grogne quand on le caresse, vous donnez par exemple la friandise quand vous avez, ne serait-ce que réussi à approcher la main à quelques cm de lui sans qu’il grogne.

On peut commencer par lui faire comprendre que la main qui s’approche, c’est bien. Peut-être même qu’il faut commencer par lui montrer que s’approcher de lui, c’est bien ou que venir près de vous, c’est bien ! Cela dépend du niveau de peur et du message qu’envoie le chien.

Après autant de répétitions que nécessaire, vous donnez la friandise quand vous avez réussi à poser la main sur lui une seconde. Et après quand vous l’avez caressé etc.

Plus le chien est agressif, plus la distance entre lui et vous est importante à la première étape.

Découvrez des techniques détaillées pas à pas dans la Méthode Bon Chien ainsi que des exercices pratiques.

Beaucoup de personnes peuvent appliquer ces techniques elles-mêmes en respectant des règles de sécurité. Ce n’est pas toujours sans danger avec certains chiens. Si votre chien se montre agressif, il ne faut pas attendre pour consulter un éducateur.

Toutefois, il est inutile de se lancer dans un nouvel apprentissage pour « faire de l’éducation » si on ne modifie pas son propre comportement dans la vie de tous les jours quand c’est nécessaire. Et c’est souvent nécessaire, quand votre chien vous grogne dessus, même quand vous pensez faire tout ce qu’il faut. J’entends par-là que vous n’avez pas forcément de mauvaises intentions. Vous avez probablement des habitudes à rectifier.

Suivez OuafMag par e-mail : découvrez les nouveaux articles du blog et l'actu du site dans la newsletter.