Cet article sur le chien peureux sous la forme de questions-réponses vous aidera à comprendre et à trouver des solutions si votre chien adulte est peureux, craintif ou timide.

1- Pourquoi mon chien est peureux ?

Le manque de socialisation est une raison très fréquente. Il n’y a rarement qu’une seule raison. Le manque de socialisation est fréquemment la principale raison.

Chez le chien, il y a une phase importante que l’on pourrait comparer à l’enfance chez l’homme. Ce sont les 4-5 mois qui suivent les deux premiers, passés avec sa mère (normalement).

Si, une fois qu’il est sevré (à 7 ou 8 semaines) le chien n’est pas en contact – fréquemment et au moins jusqu’à l’adolescence – avec toutes sortes de personnes, toutes sortes de chiens, toutes sortes d’endroits, toutes sortes de bruits, etc. pour vivre de bonnes expériences, ce sera un chien facilement apeuré par tout et n’importe quoi.

Il arrive que cette période se passe bien mais parce que celle d’avant (avec la maman) se passe mal, le chien est peureux quand même.

Il arrive aussi que ça se passe bien avec la maman et pendant ses premiers mois avec son maître, et qu’un chien soit peureux quand même.

2- Pourquoi mon chien est-il tout à coup peureux ?

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles un chien a soudainement peur de quelque chose.

Une explication possible et relativement courante, est le fait d’avoir associé certains éléments entre eux pour obtenir la définition d’une menace. Cela peut se produire avec ou sans votre intervention.

Pour le principe : si un événement banal se produit et qu’autre chose se produit en même temps, un événement désagréable ou pas désagréable mais qui, pour x raisons, génère chez le chien une émotion négative, le chien peut associer l’événement banal à l’émotion négative.

Du coup, l’événement banal est devenu effrayant.

Pour certains chiens et selon les circonstances, ça prend des mois. Pour d’autres, il suffit d’une fois.

3- Mon chien peureux a t-il été traumatisé ?

Les mauvaises expériences sont une raison possible d’être un chien peureux.

Mais un chien peureux n’est pas forcément un chien traumatisé.

Un chien traumatisé, c’est un chien qui, outre des comportements de peur pouvant être déroutants par rapport à certaines choses, a d’autres comportements inquiétants, comme (à titre d’exemple uniquement) la boulimie/l’anorexie, s’arracher des poils. En outre, apprendre quoi que ce soit est extrêmement difficile.

4- Y’a-t-il des races de chiens peureux ?

La race du chien n’a aucune incidence sur la peur dans le sens où votre chien n’est pas peureux parce qu’il est de petite taille et qu’un rottweiler, un beauceron ou un dogue allemand peut très bien devenir un chien peureux s’il est traumatisé ou si on ne l’a pas socialisé.

Certains chiens sont moins confiants ou sûrs d’eux. Ces chiens, s’ils sont bien socialisés, vivent dans un environnement approprié etc. ne deviennent pas des Scoobidoo. Sinon, cela peut faire d’eux des chiens très peureux.

Rien de ce que fait votre chien ne peut être expliqué uniquement par sa race.

5- Un chien peureux peut-il être agressif ?

Un chien peureux peut être timide ou avoir des comportements agressifs ou un peu des deux. Les chiens, pour diverses raisons, réagissent face à une situation effrayante, aussi bien en partant en courant qu’en essayant de paraître plus menaçants que ce qui les menace.

Dans le langage courant et dans la plupart des esprits, un chien peureux est seulement un chien qui tremble ou se cache, etc.

Mais un chien agressif, dans le fond, c’est le plus souvent un chien qui a peur.

éduquer son chien

Votre chien a une ou plusieurs peurs ?

Découvrez de nombreux conseils dans mon livre La Méthode Bon Chien afin de l’aider à surmonter ses peurs, en douceur mais de façon efficace.

Maîtrisez les bases fondamentales de l’éducation canine et de ce qu’on appelle la désensibilisation et le contre-conditionnement pour apprendre de nouveaux comportements, même à un chien adulte.

Découvrir le livre

6- Est-il vrai qu’il ne faut surtout pas rassurer un chien peureux ?

Dans certains cas, accorder de l’attention à un chien, ne serait-ce qu’en le regardant, renforce son comportement. Par exemple, si ma chienne veut un bout de pomme et que je le lui donne alors qu’elle est assise et bave en me regardant, elle comprend que s’assoir et baver en me regardant est ce qui fonctionne pour avoir un bout de pomme. Je renforce son comportement (s’assoir et baver en me regardant) en lui donnant simplement de la pomme.

Egalement, dans certains cas, caresser son chien dans le but de le calmer ne fait que renforcer le comportement qu’on voudrait pourtant faire disparaître. C’est souvent le cas avec l’aboiement par exemple.

Ce n’est pas vrai dans tous les cas.

Parce que le chien n’est pas un robot qui fonctionne uniquement selon le schéma stimulus/récompense.

7- Dans quels cas peut-on rassurer un chien peureux ?

Le chien fuit, tremble ou baisse la tête, etc : si ce qu’il fait fonctionne, ça ne supprime pas forcément le danger. Cela peut supprimer l’émotion négative. Se faire caresser peut modifier l’émotion ressentie alors que le danger est encore là.

Maintenant, ce n’est pas une solution pour régler le problème de la peur. Mais ça peut être une technique à appliquer rigoureusement pour rendre un chien moins peureux.

En effet, en faisant quelque chose d’agréable en présence de ce qui fait peur au chien, on peut lui apprendre à réagir différemment de d’habitude.

Mais il faut connaître le sens du mot persévérance… Parce qu’il faut souvent de nombreuses répétitions.

8- Comme rendre son chien moins peureux ?

Le meilleur moyen de rendre son chien moins peureux est de travailler d’abord dans des situations où il ne réagit pas. Puis dans des situations où il réagit faiblement.

Mais travailler, ça veut dire s’amuser.

Par exemple, imaginons un chien qui a très peur des voitures. On peut commencer par se placer à quelques mètres d’une voiture à l’arrêt. Le chien ne réagit pas : il est récompensé. Vous pouvez penser que ça ne sert à rien parce que le chien n’a pas peur. En fait, ça sert à pouvoir aller un peu plus loin par la suite.

S’il le faut, vous aidez le chien à se détendre, en jouant avec lui près de la voiture.

Peu à peu, le chien apprend à réagir différemment. Vous pouvez d’ailleurs jouer avec le chien près de la voiture, systématiquement, tous les jours. Ainsi, vous associez la voiture à quelque chose de super. Voiture devient synonyme de jeu.

Cette technique appelée désensibilisation fonctionne pour tout, objets, bruits, personnes, endroits, etc. Il y a différentes façons de procéder pour obtenir de nouvelles réactions, c’est-à-dire conditionner le chien à réagir différemment, comme dans « contre-conditionnement ».

Si votre chien est très peureux, vous pouvez commencer par associer ce qui lui fait peur à quelque chose de chouette comme un jeu ou des bonbons pour chien. Vous pouvez aussi utiliser un mot pour associer ce chouette moment à un mot. Avec des répétitions, le mot annonçant le chouette moment rend votre chien content alors que l’orage bat son plein, que la tondeuse résonne ou peu importe ce dont il avait peur.

C’est pourquoi dire qu’il ne faut jamais rassurer un chien peureux n’est pas tout à fait correct.

ClassicalCounterConditioningBLANK

9- Que puis-je faire d’autre pour aider mon chien peureux ?

Sortir son chien à différents moments ou endroits, pour justement essayer de travailler ces situations dans lesquelles il ne réagit pas, lui faire faire plus d’exercice physique et déstresser soi-même, aide beaucoup à rendre son chien moins peureux.

De plus, les chiens peureux retirent d’immenses bénéfices à apprendre des ordres et des tours régulièrement. Ils prennent confiance en eux et peuvent aussi avoir quelque chose à faire en cas de situation apeurante. Mais bien sûr, pas tout de suite.

Si vous essayez de « désensibiliser » votre chien en étant focalisé uniquement sur les situations critiques, vous risquez de ne pas y arriver. C’est un grand tout, un ensemble de choses toutes reliées les unes aux autres qu’il faut maîtriser avec un chien peureux.

10- Pourquoi mon chien a peur de certaines personnes ?

Certains chiens ont peur de personnes spécifiques. La plupart du temps, c’est parce que le chien ne les a jamais vues pendant la phase cruciale de la socialisation ou qu’il n’a pas appris que certaines personnes sont inoffensives. Dès lors que quelqu’un est un tant soit peu différent de son maître et/ou des personnes qu’il a l’habitude de voir (à la maison et/ou en promenade), il réagit mal.

Attention, le chien peureux ne peut pas apprendre « comme ça tout seul » à ne plus avoir peur, juste en étant au contact de ces gens dont il a peur.

Il faut le désensibiliser. Reprenez l’exemple de la question « Comme rendre un chien moins peureux ? » : il faut que des trucs sympas se produisent et se produisent et se produisent… pour que le chien finisse par associer ce qui lui fait peur à quelque chose de bien, et ceci vaut pour les personnes.

Suivez OuafMag par e-mail : découvrez les nouveaux articles du blog et l'actu du site dans la newsletter.