Mon chien a peur de l’orage : que faire ?

Que faire si votre chien a peur de l’orage ? Quand le tonnerre gronde et que des éclairs déchirent le ciel, certains chiens tremblent, se cachent, viennent se coller contre vous… Ce que vous pouvez faire dépend de la réaction de votre chien et de son intensité, parmi d’autres paramètres qui ne s’appliquent qu’à lui (et à vous). Essayons de nous poser les bonnes questions pour envisager des solutions adaptées à votre chien – en souffrance et ce, quoi qu’il fasse d’inquiétant pendant un orage.

Quand est-ce que votre chien commence à changer de comportement ?

Vous savez que votre chien a peur de l’orage si vous observez un comportement inhabituel de sa part. Ce qu’il fait vous indique qu’il ressent de la peur. Une première bonne question à vous poser : à quel moment exactement votre chien manifeste-t-il de la peur ? Quelques secondes, minutes, heures avant le premier coup de tonnerre, avant le ciel qui s’assombrit, avant la pluie… ?

Parce qu’entre les premiers signes de peur et la panique totale, il y a tout un monde…

Ce monde s’appelle : agir avant qu’il ne soit trop tard.

Par exemple : il est trop tard pour agir quand un chien s’est caché sous un lit et il n’est peut-être pas trop tard si, avant de se cacher sous ce lit, vous observez que ce chien s’agite ou ne veut plus sortir de son panier (ou quoi que ce soit d’inhabituel). Auquel cas, puisque vous savez que cela risque fort de se produire, c’est encore mieux d’agir avant même l’agitation ou le fait de squatter le panier. Donc il ne se passe rien et vous savez juste qu’un orage approche ou c’est plus que probable.

C’est précisément là que vous ferez votre plus belle entrée dans le monde de l’anticipation.

Repérer quand votre chien commence à avoir peur (rappelons que nous parlons des premiers signes, pas de panique totale) peut vous permettre aussi d’éviter de déclencher ou d’encourager cette peur malgré vous. Nous voyons généralement l’orage arriver. Même si, parfois, la couleur du ciel change rapidement, nous avons souvent le temps de rentrer le linge en train de sécher ou d’arrêter la télévision, ce genre de choses.

Que vous ayez tout prévu parce que vous regardez la météo locale ou que vous agissiez dans l’urgence parce que tout à coup le ciel menace, ce que vous faites juste avant l’orage peut indiquer à votre chien qu’il est temps de se faire du souci…

Peut-être que votre chien a appris que certaines choses que vous faites/dites annoncent l’évènement effrayant. C’est plausible : même si cela ne s’est pas répété souvent, sa peur a été si forte la dernière fois que vous avez couru pour rentrer le linge, les affaires du salon de jardin, la voiture au garage… qu’il sait à présent que quelque chose de terrible est en train de se tramer.

chien mouilléMais peut-être aussi, tout simplement, que votre chien vous voit faire des choses qui sortent de l’ordinaire (et peut-être, en prime, dans la précipitation) et qu’il y est sensible. En plus, il se passe sans doute des trucs bizarres dans l’atmosphère depuis un moment (il se passe apparemment plein de choses pour que se forme un orage).

Trucs bizarres dans l’atmosphère + trucs bizarres que vous faites = alerte rouge !!!

Des scientifiques pensent que les chiens ressentent les changements météo. Quoi que vous fassiez à l’approche d’un orage, votre chien aurait compris que ça va « péter » !

Néanmoins, par temps orageux, cela ne peut être qu’utile de ne pas répéter le même schéma d’actions pouvant donner des repères à votre chien ; d’autant plus que vous commencez peut-être à stresser, que ce soit en raison de votre propre peur de l’orage et des éclairs… ou par appréhension de ce que votre chien va faire quand ça va commencer.

A cause de cette possible perception des changements météo par les chiens, reproduire le son de l’orage artificiellement pour « désensibiliser » un chien n’est probablement pas la première solution à envisager. Comment reproduire les éclairs ? Ou la chaleur ? Ou l’humidité ?  Et pour l’orage, cette solution vous demande de répéter tout au long de l’année (répéter bruit de tonnerre=bonbons) pour un événement qui se produit trois ou quatre fois par an sur une période d’un mois ou deux, et pendant lequel vous ne serez peut-être même pas présent la prochaine fois. Enfin, ce n’est pas dit que ça ne marche pas, mais mieux gérer la situation peut permettre à votre chien d’avoir moins peur.

Il n’y a pas toujours de signes à observer chez un chien avant la panique, d’autant plus que cela peut se produire la nuit ou en votre absence, mais il y a toujours (ou presque)… la météo ! Si vous ne regardez jamais la météo, faites une exception en périodes d’orages. Cela va beaucoup vous aider.

Suivez OuafMag par e-mail : découvrez les nouveaux articles du blog et l'actu du site dans la newsletter.

Qu’est-ce que vous faites quand l’orage arrive ?

Une bonne chose à essayer au prochain coup de colère du ciel, est de faire quelque chose de totalement différent de la dernière fois.

La solution ultime ou idéale étant de changer l’émotion de peur de votre chien en émotion de joie, vous devriez vous réjouir de l’orage. Si votre chien a peur de l’orage, faites-en un évènement formidable (et mettez-y du cœur). Ne faites plus et ne dites plus ce que vous dites d’habitude. Oh lala regarde le ciel ! Va débrancher l’ordiiiii ! Ça va péter, ça va péter !!

C’est là que la météo peut vous aider : vous avez pris vos dispositions bien avant et vous n’êtes pas là en train d’angoisser ou de courir partout.

Tout comme il peut avoir associé à l’orage le fait de vous voir courir partout pour tout débrancher ou rentrer des affaires du jardin dans la maison, votre chien a appris à votre insu au quotidien, des mots qu’il a associés à des événements sympas. Par exemple, beaucoup de chiens ont appris que quand nous chantons, c’est réjouissant – parce que nous sommes tout à coup joyeux, nous les caressons etc. : notre humeur n’est pas ce qui compte, c’est surtout ce que nous faisons quand nous sommes joyeux qui compte.

Chanter est tout à fait envisageable, de même que siffler, mettre de la musique et danser, jouer de la guitare pour les musiciens, préparer un gâteau pour les cuisiniers… Surprenez votre chien en faisant quelque chose de gai, voire carrément festif, avant que l’orage n’arrive (et vous savez peut-être que se forcer à être joyeux finit par vous faire vraiment ressentir de la joie !).

Avec un chien qui a peur de l’orage, il faut souvent faire bien plus que « comme si de rien n’était ».

Si vous avez des enfants en âge de comprendre, les enfants sont fréquemment plus doués que les adultes et pourraient vous aider en prétendant que l’orage, c’est trop génial. Sans trop s’agiter, s’exclamer joyeusement à l’approche de l’orage est toujours mieux que fermer tous les volets, se poster derrière la fenêtre en se rongeant les ongles ou regarder son chien en lui disant, la boule au ventre, que tout ira pour le mieux…

Les enfants naturellement fascinés par les orages sont nos meilleurs alliés. A chaque éclair ou coup de tonnerre, ils vous interpellent pour vous dire à quel point c’était génial.

Si vous avez très peur de l’orage, confiez la mission de festivités et réjouissances à quelqu’un d’autre. Si, à la maison, quelqu’un a très peur de l’orage, faites en sorte que cette personne ne soit pas avec vous quand vous essayez de créer de la joie chez votre chien.

Où est votre chien quand l’orage commence ?

Bien avant que l’orage ne commence, il est bon d’emmener votre chien dans la pièce où on entend le moins la colère du ciel. Faites-le en l’attirant avec quelque chose qu’il adore que ce soit sa balle préférée, du jambon, un Knacki, un os, une friandise… si nécessaire. L’idéal serait de l’habituer à cette pièce en temps normal : oui, de temps en temps, tu vas dans cette pièce et cela vaut toujours la peine d’y aller (=associez la pièce à une occupation agréable). Si possible, restez-y avec lui et faites-lui faire un bonneteau ou n’importe quel casse-tête et, si c’est trop pour lui à cause du mauvais temps, distribuez des bonbons.

Et s’il n’y a rien à faire, laissez-le tranquille dans cette pièce où vous aurez pris soin d’installer un coussin ou une couverture bien confortable, un os à mâcher, un kong ou des os pressés.

Si la réaction de votre chien à l’orage est extrêmement intense et qu’il a peur d’autres choses, il vaut mieux se concentrer sur les peurs plus faciles à traiter que ces satanés orages aussi violents qu’ils sont peu fréquents – ces peurs plus faciles à traiter provoquent de moindres réactions et se reproduisent plus régulièrement. En outre, une grosse frayeur peut rendre votre chien agressif même quand vous voulez l’aider. Il vaut mieux laisser certains chiens tranquilles.

Si, en cas d’orage, votre chien se réfugie de lui-même dans une pièce spécifique, même si vous pensez qu’il y a une pièce où il serait bien mieux installé, privilégiez cette pièce que votre chien n’a probablement pas choisie par hasard (à moins que le meilleur endroit pour se réfugier chez-vous ne soit inaccessible). Si une telle pièce n’existe pas chez-vous, quand un chien a peur de l’orage et qu’il se cache, une fois qu’il est caché, il n’y a rien que vous puissiez faire. Il fallait agir avant.

C’est vrai qu’on n’a pas toujours le temps d’agir avant qu’il ne soit trop tard mais, encore une fois, si vous êtes présent et que vous avez regardé la météo, vous pouvez mettre en route la machine à réjouissances bien avant que l’orage éclate. Vous lui avez donné un os à mâcher hors du commun, vous avez commencé à jouer avec un jouet que votre chien adore, vous l’avez déjà attiré au sous-sol ou peu importe où l’orage se fait moins entendre chez vous… bref, vous avez commencé à divertir votre chien avant qu’il ne puisse plus vous accorder une quelconque attention.

Vous l’aurez compris, c’est important de tout mettre en œuvre pour éviter que votre chien ne soit poussé à faire ce qu’il fait quand il y a un orage.

(PS : une grosse frayeur très intense pourrait bien mériter une petite visite chez le vétérinaire).

Suivez OuafMag par e-mail : découvrez les nouveaux articles du blog et l'actu du site dans la newsletter.

Que fait votre chien qui a peur de l’orage ?

caniche fenetreNous avons vu qu’il faut essayer de divertir le chien qui a peur de l’orage avant que la peur ne soit trop extrême. Vous pouvez lui faire oublier l’orage, ou bien s’il a trop peur, lui offrir un bon endroit où se réfugier. Mais que faire si votre chien vient se réfugier contre vous ?

Il est souvent dit qu’il ne faut surtout pas rassurer son chien, dans ce cas, en le caressant et en lui parlant doucement, parce que ça l’encourage à faire ce qu’il fait. Mais le chien est un petit peu plus complexe que cela.

Si votre chien vient se blottir contre vous pendant un orage, à moins que ce soit en pleine nuit… c’est que vous n’avez pas suffisamment anticipé ! Relisez cet article 🙂 Bon, d’accord… si cela devait se produire malgré toutes vos précautions, c’est comme les chiens qui se cachent : c’est trop tard. La peur a atteint son paroxysme. Votre chien collé contre vous est juste mort de trouille.

Dans ce cas, un chien ne peut pas apprendre quoi que ce soit.

Pourriez-vous apprendre à parler chinois au bord d’un précipice si vous avez peur du vide ?

Ignorer un chien qui a un tout petit peu peur en passant devant la boîte aux lettres (donc chaque jour de l’année), peut être efficace pour banaliser le passage devant la boîte aux lettres. Ignorer un chien tétanisé de peur, ou le repousser, s’éloigner de lui ou le forcer à aller ailleurs, ne lui apprend rien. Le caresser non plus.

Si votre chien a peur de l’orage et a besoin d’être près de vous, ne lui refusez pas votre aide pour suivre un principe qui ne s’applique pas à tous les chiens, dans tous les cas et quoiqu’il arrive.

Essayez de vous rendormir s’il est venu sur votre lit. Votre chien ne va pas apprendre, là, maintenant, que désormais il dormira avec vous pour le restant de ses jours. Et si c’est pendant la journée, essayez de le distraire. C’est votre priorité. Rappelez-vous que vous devez vous-même vous réjouir d’un orage si vous voulez que votre chien se réjouisse (ou du moins qu’il oublie un peu ce qui se passe dehors) – et que parfois, c’est trop tard (peur panique… mais peur panique chez le chien peut se manifester différemment de peur panique chez l’humain : certains chiens nous semblent peu apeurés alors qu’ils sont complètement tétanisés).

Enfin, si votre chien détruit ou essaie de s’enfuir quand il y a un orage, et la plupart du temps vous n’êtes pas là, surveillez bien la météo et prenez vos dispositions pour qu’il se sente le plus hors de danger possible (et qu’il ait de quoi s’occuper au cas où le cœur lui en dit) au moment où ça va éclater…

Pour conclure, si votre chien a peur de l’orage, songez à ce que vous pouvez faire avant de ne plus pouvoir rien faire !

Suivez OuafMag par e-mail : découvrez les nouveaux articles du blog et l'actu du site dans la newsletter.

2018-12-03T15:37:48+00:00