• laisser son chien seul

Combien de temps peut-on laisser son chien seul ?

Laisser son chien seul au moins 5 jours par semaine est souvent inévitable. Quelle durée peut-on considérer comme juste et humaine ? Plutôt 4, 6, 8, 10 heures, moins ou plus ? Nous allons faire un tour complet de la question.

Mon chien peut-il rester seul toute la journée ?

De très nombreux chiens passent la plupart de leurs journées à dormir. A partir du moment où vous avez une activité professionnelle et un lieu de travail à rejoindre, chaque jour, votre chien reste seul plusieurs heures. Il ne s’ennuie pas, il dort. C’est important de le souligner.

Il est malheureux (et vous avez des problèmes) quand il ne fait pas grand-chose de plus alors que vous êtes là.

Je ne connais qu’un seul type de personnes en mesure de proposer un tout autre mode de vie à leur chien, ce sont les retraités. Ils ont, bien souvent, autre chose à faire que d’organiser leur quotidien autour de leur chien, certes, mais ils possèdent la plus grande disponibilité dont on puisse rêver.

A part les retraités (et ceux qui travaillent dehors et avec leurs chiens, peut-être, mais ils sont moins nombreux), nous travaillons donc nous laissons nos chiens seuls. Si nous travaillons à la maison, par ailleurs, ils dorment aussi quand nous travaillons.

Quand votre chien a dormi pendant plusieurs heures, il a emmagasiné de l’énergie à dépenser. Quelle que soit sa taille, sa race, son niveau d’énergie, plus un chien dort et plus il a de l’énergie à dépenser quand il se réveille.

Pour son bien-être, le plus utile est de revoir votre organisation. 

Par exemple, si votre chien a dormi 2 ou 3 heures, vous avez virtuellement moins d’énergie à lui faire dépenser que s’il a dormi 6 ou 8 heures. Sur ce principe – à vous de voir ce dont votre chien a besoin car ils sont tous différents ! – vous savez qu’après 2 ou 3 heures à ne rien faire, vous serez là pour jouer ou le sortir un moment ; après 6 ou 8 heures à ne rien faire, votre chien a de plus gros besoins qu’un simple moment de divertissement.

Est-ce le moment de le sortir vite fait 10 minutes ? Ne vaut-il pas mieux prévoir de faire une longue sortie à ce moment-là ? S’il y a d’autres questions à vous poser, faites-le point et vous allez trouver quelque chose d’adapté aux besoins de votre chien.

laisser son chien seul

Pour bien aborder le problème, pensez que votre chien dort quand vous n’êtes pas là. C’est sa principale activité. Plus il aura dormi, mieux il faudra compenser…

Mon chien est-il malheureux quand je le laisse seul ?

L’unique moyen de laisser son chien seul et qu’il n’en souffre pas, c’est de procéder à une habituation progressive à rester seul.

Dans l’idéal, cela s’effectue avec un chiot âgé de 8 semaines. Il s’agit de laisser le chiot seul quelques minutes, petit à petit quelques heures… Au final, il reste une demi-journée, puis la durée passe à x heures, le nombre d’heures pendant lesquelles vous devrez le laisser.

Prenez des congés pour mettre ça en place. C’est ce que font beaucoup de gens. Ils se forcent à quitter leur domicile selon un petit planning pour que, tout au long de leurs congés, la durée de leur absence augmente progressivement. C’est bizarre au début, puis on s’y fait, et ça marche quand on est bien progressif.

Un chien qui n’a pas été progressivement habitué (dès son plus jeune âge) peut avoir besoin d’un tout autre programme, ce qu’on appelle « désensibilisation ».

Les chiens expriment leur mal-être différemment les uns des autres, même si l’on retrouve des comportements communs ou répandus. On sait que laisser son chien seul le rend malheureux s’il détruit des choses à la maison, s’il aboie pendant tout le temps où il est seul, s’il fait ses besoins, entre autres indicateurs possibles.

Ce sont des comportements normaux de chien normal quand il n’a pas appris à rester seul. Parfois, bien sûr, certains comportements sont plus inquiétants, comme se blesser pour tenter de s’échapper ou tourner en rond face à un mur.

Il faut demander de l’aide à un éducateur canin si votre chien a des comportements gênants ou inquiétants, il se peut aussi que cela provienne d’autre chose que la solitude ou qu’il y ait plusieurs causes.

De nombreux chiens sont probablement ni heureux ni malheureux. Ils subissent nos emplois du temps ; ils ne posent pas de question comme nous le faisons. C’est à nous de prendre les mesures qui s’imposent pour mieux faire.

Mon chien peut-il se retenir longtemps de faire ses besoins ?

Ceci dépend de chaque chien.

Les chiots ne se retiennent pas longtemps. En général, un chiot de 3 à 4 mois aura besoin de sortir toutes les 2 à 3 heures grand maximum. Plus il prend de l’âge, plus il est capable de se retenir. Outre la capacité physique, un chiot va aussi se caler peu à peu sur le planning que vous mettez en place. Vous n’avez pas le choix, car vous avez des horaires. Alors, votre chien n’a pas le choix non plus, il suit vos horaires.

Ce faisant, son corps s’habitue. Je connais malheureusement des chiens adultes capables de se retenir extrêmement longtemps ; ils ont été habitués. Est-ce que ça signifie qu’ils le supportent bien, qu’ils n’en souffrent pas ? Pas sûr ! Il faut aussi savoir que des problèmes de santé apparaissent parfois chez les chiens qui se retiennent pendant des durées extrêmes tous les jours. Ils se retiennent parce qu’ils ont appris la propreté. C’est triste, quand on y pense.

Maintenant, ce n’est pas parce qu’un chien est capable de se retenir 10 heures que c’est une « bonne » durée. La bonne durée pour laisser son chien seul, c’est la plus courte possible. C’est ce que vous pouvez faire de mieux en vous organisant.

Les chiens adultes se retiennent 6 à 8 heures dans l’ensemble. Est-ce à dire qu’on peut laisser son chien seul pendant 6 à 8 heures sans s’inquiéter le moins du monde ? Non, vous vous en doutez. Un chien n’est pas qu’un tractus gastro-intestinal qui évacue de l’urine et des selles…

Il a besoin d’autres choses, notamment d’interactions.

Enfin, ce que beaucoup de gens oublient quand ils prennent un chiot, mais c’est sûr qu’on ne pense pas forcément à ça quand on accueille un « bébé », c’est qu’un jour, il va vieillir. Et ce jour-là, il se retiendra de moins en moins longtemps. Un vieux chien se retient généralement moins, sans parler des problèmes de santé possibles.

Il faut parfois une organisation en béton pour lui offrir le bien-être qu’il mérite.

Est-ce que c’est mieux pour lui de laisser son chien seul avec un autre chien ou un chat ?

Je comprends complètement que c’est déculpabilisant de le penser. Hélas, contrairement à une fausse idée très répandue, laisser son chien seul avec un autre chien ou un chat ne change rien au problème.

  • Deux chiens, ça vous fera deux chiens qui passent leurs journées à dormir au lieu d’un seul.
  • Un chien et un chat, ça vous fera un chien qui dort et un chat qui dort (sauf s’il sort).

Pensez le contraire si ça vous réconforte. Moi aussi, j’ai des pensées réconfortantes quand je culpabilise pour ceci et cela avec ma chienne. La réalité, toutefois, c’est que les chiens ont besoin de nous pour dépenser leur énergie et se divertir.

Est-ce que c’est mieux si je laisse mon chien seul dehors dans le jardin ?

Laisser son chien seul dans le jardin pourrait sembler plus éthique que de le laisser entre quatre murs.

Pourtant, le chien est toujours seul. Et concrètement, un chien ne va pas passer 6, 8 heures ou plus tout seul à renifler un lieu qu’il connaît par cœur.

Les éventuelles stimulations dehors, qu’il n’y a pas dedans, ne sont pas capables d’occuper votre chien toute la journée. Pas de façon saine et utile et sans danger, comme vous seul pouvez le faire.

De plus, ce qui va éventuellement l’occuper dehors, entre deux siestes, ne va souvent pas vous plaire ou plaire à vos voisins, car il s’agit en général d’aboyer.

D’autres problèmes peuvent faire leur apparition.

A vous de voir, mais les chiens ne devraient pas rester longtemps sans surveillance à l’extérieur, y compris dans un lieu sécurisé par une clôture.

Existe-t-il une durée idéale pour laisser son chien seul ?

Non, puisque cela ne dépend pas d’un nombre d’heures uniquement.

Prenez un chien qui reste seul 8 heures toute la journée, tous les jours, et qui sort une heure tous les matins dans les champs et à nouveau une heure tous les soirs dans la forêt. Prenez le même chien et la même durée de solitude et, maintenant, faites-le sortir 10 minutes à 7 heures et 10 minutes à 19 heures autour du sempiternel même pâté de maisons.

Cette même durée de 8 heures paraît relativement bien compensée dans le premier cas, inhumaine dans le second cas.

De nombreuses personnes prennent des chiens avec des horaires de fous et sont incapables d’assumer. D’autres personnes travaillent tous les jours et sont suffisamment organisées pour offrir de bonnes compensations à leur chien, au quotidien.

Si vous cherchez un chiffre, à mon avis qui n’engage que moi, d’un point de vue éthique, ça me pose question à partir de 8 heures (tous les jours, toutes les semaines). Mais ça dépend de ce que les propriétaires du chien lui proposent avant et après le travail. J’en connais qui passent quasiment leurs soirées dehors avec leur chien, ou fins d’après-midi s’ils finissent vers 16 heures par exemple ; ça fait presque comme une deuxième journée et celle-ci est très active.

On ne peut par parler de ce sujet en considérant uniquement un nombre d’heures.

Mais si vous avez besoin d’un repère, en considérant juste un chiffre, pour ma part 8 heures tout seul, ça commence à faire long pour un chien… Pour tout, pipi, caca, interactions, divertissement. Je tiens compte de la réalité de la plupart des gens. Si je n’en tiens pas compte (donc dans un monde idéal qui n’existe pas, n’est-ce pas), je dirais que laisser son chien seul 5 heures, c’est déjà pas mal. Certains éducateurs canins vous diront zéro heure, d’autres 3 heures max., il n’y a pas de chiffre officiel !

Existe-t-il des races de chiens qu’on peut laisser seules plus longtemps ?

Non.

Mais pour développer un petit peu, quand même :

  • il existe des races de chien qui ont de très gros besoins d’activité physique ; choisir un de ces chiens alors que l’on travaille toute la journée, qu’on ne rentre pas le midi et qu’on termine tard, est pour moi incompréhensible. Certains de ces chiens très énergiques parviennent à s’adapter à des modes de vie relativement tranquilles et solitaires. Toujours est-il que leur corps, leurs instincts, leurs besoins ne sont pas faits pour ça.
  • il existe des races de chien qui ont de moindres besoin en matière de dépense d’énergie mais tous les chiens – sans aucune exception – sont des animaux actifs qui ont besoin de se dépenser quotidiennement par (au moins) la marche et l’exploration olfactive et ce, le plus régulièrement possible.
  • ajoutons/rappelons que sortir son chien est loin d’être la seule réponse bienveillante à ses besoins, les chiens ont aussi besoin d’interactions avec nous.

Ils ont besoin de notre présence. Nous les avons fait se reproduire depuis des siècles pour qu’ils aient des aptitudes sociales extraordinaires avec les humains. Tous, même les chiens dont on dit qu’ils sont « moins proches des humains ».

Comment faire pour laisser son chien seul et être sûr qu’il n’est pas malheureux ?

Les jouets sont tous faits pour votre chien et vous.

Un enfant est capable de s’occuper seul pendant que vous faites autre chose. Un jouet ne va pas occuper votre chien sans vous. Un jouet dit d’occupation va l’occuper quelques secondes ou minutes. Un os à mâcher va l’occuper un petit moment, pas des heures. Aucun objet ne va compenser l’exercice, les balades, le temps que vous passez avec votre chien. Certains jours, on a moins envie, c’est normal. Il faut être le plus régulier possible.

Un bon jouet qui lui plaît va permettre à votre chien de passer un bon moment avec vous. C’est un super bonus, à ajouter à tout moment de la journée ; ce n’est pas « la solution ».

Il y a 3 choses pour laisser son chien seul plusieurs heures et éviter qu’il soit malheureux :

  1. l’habituer à un certain timing de rester seul/sortir/s’amuser avec vous quand il est tout petit (mais un timing raisonnable évidemment) pour que cela soit la norme pour lui ;
  2. revoir son organisation pour compenser au mieux les heures d’inactivité ;
  3. payer pour un service de promenade afin d’ajouter une promenade supplémentaire dans la journée, ou plus si nécessaire.

Si vous ne savez plus comment faire :

  • avant de partir au travail et laisser son chien seul 6 ou 8 heures, ou à peu près, prévoir 1 heure (minimum) pour le sortir : le matin, votre chien sort tout juste de longues heures de sommeil et s’apprête à dormir à nouveau de longues heures. Cette sortie-là est vraiment cruciale !
  • prévoir 1 heure (minimum) en rentrant ou, comme le font de nombreuses personnes,  la grosse sortie bien divertissante en rentrant du travail et une autre avant d’aller dormir.

Observez votre chien au quotidien pour savoir comment ajuster au mieux les sorties, leur nombre, leur durée, leur qualité.

N’oubliez pas que marcher ou courir n’est pas l’unique façon dont un chien apprécie ses sorties, et se dépense. Les chiens ont besoin de renifler. Il vaut mieux sortir 1 heure et ne marcher que sur 1 kilomètre, pour laisser son chien renifler partout si c’est ce qu’il a besoin de faire, plutôt que sortir 1 heure et ne faire que tirer ou inciter son chien à avancer, allez, allez… ; ceci n’a aucun intérêt pour lui.

Une sortie peut tout à fait durer longtemps sans aller très loin et le chien peut y trouver son compte. Simplement parce qu’il y avait plein de choses à renifler en chemin. Vous avez l’impression que la sortie est gâchée parce que vous vous arrêtez souvent et longtemps, mais votre chien s’amuse beaucoup.

Explorer des odeurs fait dépenser de l’énergie et comble un des besoins les plus fondamentaux chez les chiens.

Enfin, il est plus efficace pour le bien-être d’un chien qui reste seul tous les jours, de s’organiser pour optimiser les matinées et les soirées, que de se rattraper le week-end. C’est sûr que de belles et longues sorties le week-end, le club canin, l’agility… sont toujours bons à prendre. Mais votre chien n’attend pas le week-end ; il ignore ce qu’est le week-end.

Lui, c’est chaque jour qu’il a besoin de se dépenser.

C’est a priori contraignant.

Mais quand une bonne organisation est en place, c’est surtout beaucoup de bonheur de voir son chien heureux !!

Récapitulatif

  • Plus on va laisser son chien seul longtemps, plus il faudra de temps avant/après cette période de solitude pour qu’il se dépense. Cela demande de s’organiser. Si c’est réellement l’une de vos priorités absolues, vous allez y arriver. Changer des habitudes peut demander du temps. Faites-le petit à petit, plutôt que bouleverser vos habitudes du jour au lendemain.
  • Un chien qui supporte qu’on le laisse seul des heures tous les jours est surtout un chien qui, outre les compensations suffisantes en terme de qualité, durée et régularité, a été habitué tout petit et progressivement à rester seul.
  • Les chiens ont des aptitudes très variables à se retenir de faire leurs besoins. La durée raisonnable, d’un point de vue éthique : c’est la plus courte possible !
  • Ne prenez pas un autre chien ou un chat en pensant que votre chien souffrira moins de la solitude. Tout ce que vous obtiendrez, ce sera deux animaux qui souffrent de solitude au lieu d’un seul.
  • Étudiez sérieusement les pour et les contre quant à laisser votre chien seul dehors ; il y a le plus souvent, beaucoup plus de « contre » que de « pour », peu importe là où on vit. L’extérieur vous paraît plus stimulant, mais votre chien stimulé va surtout faire des « bêtises ».
  • Aucune race de chien n’est plus apte à rester seule qu’une autre. C’est à chacun de s’informer correctement avant de prendre un chien, sur les besoins estimés de la race, par exemple pour ne pas prendre un chien sportif alors qu’on n’a pas le temps de le faire se dépenser.
  • Les chiens n’ont pas uniquement besoin de marcher ou courir. Ils ont besoin d’explorer divers endroits, car leur odorat est très puissant. Nous voulons souvent « faire marcher » nos chiens, ou les faire courir, mais n’oublions pas qu’ils veulent aussi utiliser leur nez dehors.
  • Ils ont besoin d’interagir avec leurs humains, car nous les avons voulus ainsi. Aucun jouet ou bidule technologique ne peut remplacer les interactions dont un chien a besoin avec les humains !
  • Une meilleure organisation est le plus souvent la solution quand on laisse son chien seul trop longtemps, ainsi que les services de promenade de chiens.
  • La sortie du matin est très importante pour un chien qui va rester seul toute la journée.
Découvrez la boutique OuafMag

Abonnez-vous à la newsletter et faites le plein d'astuces et de conseils pour votre chien !

Désabonnement possible à tout moment conformément à ma politique de confidentialité.

2018-06-27T12:14:24+00:00