Au printemps et en été, les plantes et fleurs toxiques pour les chiens représentent un risque moyen d’intoxication. Mais certaines espèces sont de vrais poisons mortels.

Sachez que la plupart des chiens n’en consomment pas beaucoup, simplement parce que… c’est pas bon ! C’est notamment le cas de nombreuses plantes de la campagne, des prairies, sous-bois… ce qui tombe très bien : ce sont souvent les plus toxiques de toutes.

Pour les fleurs dangereuses, comme tout autre poison, cela dépend surtout de la quantité ingérée par rapport au poids de votre chien. Mais avec pas mal de fleurs, il n’est pas nécessaire que le chien les mange : un simple contact avec les muqueuses (mâchouiller puis recracher) peut provoquer une réaction.

Les chiens les plus à risque sont souvent les plus jeunes, même si on a vu des chiens adultes manger des fleurs toxiques.

Attention aux fleurs mais aussi :

  • à l’eau du vase qui peut être toxique
  • au stockage des graines comme pour les produits du jardin

Et bien sûr avec votre chien…

—>attention au moment où vos fleurs et plantes viennent tout juste d’être plantées<—

Car c’est surtout à ce moment-là que les chiens s’intoxiquent, en les déterrant.

Dans le monde des plantes, parfois ce sont les feuilles, les graines, les fruits, les racines ou les bulbes qui sont les parties toxiques et parfois, c’est tout cela à la fois.

Symptômes d’intoxication aux fleurs

Rappelez-vous que chaque chien réagit différemment et que les symptômes d’empoisonnement décrits sur Internet ne sont que les plus courants.

Si vous voyez votre chien mâcher puis recracher ou manger une plante possiblement toxique, une bonne réaction immédiate c’est de lui laver la gueule (à l’eau) parce que beaucoup de plantes sont irritantes pour les muqueuses. Si votre chien vomit, il l’a consommée mais c’est plutôt bon signe : le poison sort.

Il y a généralement intoxication avec une fleur ou une plante si votre chien se met à baver excessivement, à vomir et/ou qu’il a la diarrhée, des symptômes courants.

Symptômes plus sévères : perte d’appétit et tremblements. Il n’est pas rare qu’un empoisonnement avec une fleur chez un animal provoque anorexie et léthargie : le chien n’a pas faim et il est anormalement calme.

Types de toxicité et d’intoxication

Plantes et fleurs toxiques pour les chiens n’ont pas toutes la même façon de le rendre malade. Le pire, c’est la consommation mais le contact avec les muqueuses peut provoquer des réactions comme des éruptions, gonflements et œdèmes.

Celle que l’on appelle bouton d’or (renoncule) est un bon exemple. Fleur estivale des régions tempérées, le bouton d’or est toxique pour le chien et provoque une brûlure avant l’envie de vomir. Le bouton d’or est moins toxique une fois séché, ce qui n’est pas le cas de toutes les fleurs.

De nombreuses fleurs provoquent des irritations chez le chien comme chez l’homme, telles que l’anémone ou le colchique appelé « tue-chiens ». Fleur d’automne mais qui mérite d’être mentionnée car c’est un poison mortel. D’autres fleurs provoquent des réactions allergiques : alors ça génère plutôt des lésions. D’autres encore provoquent plutôt des démangeaisons.

Et pour la consommation, il y a aussi différentes toxicités.

La tulipe, qui irrite la bouche du chien et le fait baver, va surtout ensuite le faire vomir et provoquer la diarrhée. Le muguet est redoutable : il provoque des troubles cardiaques. D’autres fleurs et plantes affectent non plus le système digestif ou le cœur mais le sang.

[mailpoet_form id= »8″]

[mailpoet_form id= »20″]

Les plantes et fleurs du printemps et de l’été dangereuses pour les chiens

Maintenant que vous connaissez mieux le côté obscur de votre jardin, voyons quelles sont les principales plantes et fleurs toxiques pour le chien au printemps et en été (n’hésitez pas à témoigner si vous en connaissez d’autres).

Muguet. L’intégralité du muguet est toxique pour le chien (et encore plus pour le chat). Les symptômes d’intoxication au muguet peuvent évoluer sur 72 heures. Contrairement aux produits chimiques toxiques pour le chien qui attaquent le système nerveux, le muguet est cardiotoxique (même séché).

Certaines fleurs ont des centaines de variétés différentes et il y en a des moins toxiques dans une même famille, comme celle du muguet, les Liliacées. Dans cette famille, il y a quand même beaucoup de fleurs toxiques pour les chiens.

jacinthes-toxiques-pour-chiens

Jacinthes.

Jacinthe. Facile à cultiver, c’est une grande favorite des jardins et c’est pourquoi la jacinthe est une cause relativement courante d’intoxication chez le chien (et le chat) en ce qui concerne l’intoxication par les fleurs (qui demeure bien moins fréquente que d’autres poisons). De la famille des liliacées (décidément !), c’est surtout le bulbe de la jacinthe qui est toxique tout comme le bulbe des tulipes, narcisses et jonquilles. Mais l’empoisonnement est rarement sévère. Ça fait vomir le chien assez rapidement et ça provoque souvent la diarrhée.

Anémone. L’anémone est une fleur de la fin du printemps (mai – juin) et il y a de nombreuses espèces différentes. Celle qui s’appelle anémone des bois (Anemone nemorosa) dans les régions montagneuses (partout en Europe) est blanche, le plus souvent. Il n’en faut qu’une petite quantité pour tuer un chien. Toutes les anémones sont toxiques pour le chien, les animaux et les humains, à cause de l’anémonine. Symptômes : elle irrite les muqueuses et provoque des boursouflures. Elle peut provoquer aussi des tremblements et même des convulsions.

Tulipe. La tulipe est peu toxique pour le chien et le poison se trouve dans le bulbe. Salivation excessive, nausées et/ou vomissements et diarrhées sont les symptômes les plus fréquents si un chien mange de la tulipe ou la mâchouille. Toutefois, consommée en quantités plus importantes, elle peut causer des irritations plus graves : dans l’œsophage.

Jonquille. Parfois appelée narcisse, la jonquille ferait vomir le chien peu importe la partie consommée, bulbe ou tige.

Lierre. Plante grimpante estivale, le lierre (Hedera helix) produit une petite baie violette toxique pour le chien (et l’homme). Outre la diarrhée, elle peut provoquer des difficultés respiratoires.

Cyclamen. Il sent bon et fleurit à partir de mars. C’est la sève du cyclamen qui est extrêmement toxique pour le chien (et les racines). Il est rare que ce soit mortel mais en cas d’ingestion importante de cyclamen, le chien peut avoir des convulsions.

Rhododendron. Il fleurit de mars à juin. Toutes les parties du rhododendron sont toxiques mais surtout ses feuilles qui font vomir les chiens. Il fait partie de ces fleurs qui provoquent essentiellement des troubles gastriques après une irritation des muqueuses. Mais en trop grande quantité, le rhododendron est très dangereux pour le cœur du chien. L’azalée (type de rhododendron) pourrait même provoquer un coma dans les cas les plus sévères.

L’if. Arbuste printanier redoutable pour les chiens, les graines et les feuilles de l’if sont extrêmement toxiques, souvent mortelles, en s’attaquant au cœur. Très amère, il est rare que la graine de l’if soit consommée. Par contre, à l’exception de la baie rouge, toute la plante est toxique.

Laurier-rose. Le laurier rose (Nerium Oleander) est une fleur du printemps et de l’été extrêmement dangereuse pour les chiens parce que tout est toxique et à petite dose.

Arum. Les intoxications ne sont pas rares. L’arum est très toxique pour le chien. Toutes les parties de l’arum sont du poison et s’il mâche les feuilles ou les fruits, ça le brûle et ça le fait baver. Ça peut aussi provoquer un œdème et des difficultés à respirer. En cas d’ingestion : vomissements, diarrhée et, symptômes plus sévères, convulsions jusqu’au coma – à cause des « cristaux d’oxalate ». Voici une liste des principales plantes d’appartement toxiques pour les chiens avec les symptômes et des conseils.

Les très méchantes

Quand on a un chien et un jardin, mieux vaut éviter de cultiver certaines fleurs. Dès le retour du printemps, sans être paranoïaques, soyons prudents quant à ce que nos chiens reniflent et « broutent » à l’extérieur – mais aussi dans la maison surtout si vous allez en vacances/week-end chez des proches qui ont des plantes d’intérieur.

Ne craignez pas trop les plantes et fleurs estivales les plus toxiques pour les chiens : elles sont très rarement consommées. Il s’agit surtout du ricin commun et de la digitale pourpre qui poussent dans les campagnes ainsi que de la grande cigüe (Conium maculatum).

En fait, les plantes et fleurs très méchantes sont aussi le plus souvent celles qui puent le plus ou ont le goût le plus répugnant.

Principales Sources :

  • www.toxiplante.fr
  • www.gerbeaud.com
  • floranet.pagesperso-orange.fr
  • futura-sciences.com
  • www.jardiner-malin.fr

[mailpoet_form id= »20″]