10 questions pour choisir un harnais ou un collier pour son chien

Nous allons passer en revue les principales options pour choisir un harnais ou un collier pour son chien. Il existe beaucoup de marques et de noOombreux modèles ! Il y a aussi des pour et des contre, et beaucoup de il paraît que. C’est difficile mais nous allons essayer de garder la tête froide.

1-Faut-il choisir un harnais ou un collier pour son chien ?

Un harnais classique ou standard vous permet d’attacher la laisse sur le dos de votre chien.

bichons qui portent un harnais

Ces chiens portent des harnais qui s’attachent dans le dos.

Contrairement au collier, quand le chien tire, un harnais n’appuie pas sur sa gorge. La pression, s’il y a pression, s’exerce sur le poitrail.

Avec un chien qui tire très fort, ou constamment, un harnais permet d’éviter la pression sur sa trachée. Pour un chien qui renifle énormément par terre, c’est sans doute plus confortable qu’un collier. Pour un chien qui va tirer en s’élançant de toutes ses forces, c’est sans doute moins dangereux.

Les chiots et les chiens de petite taille ne sont pas « en sucre » mais ils sont plus fragiles, et le harnais leur est souvent conseillé.

Si on hésite à choisir un harnais ou un collier pour son chien, les principaux éléments d’importance sont les risques liés à sa santé à mettre en lien avec son comportement en laisse, ainsi que la force et/ou la fréquence à laquelle le chien tire en laisse.

Les études sur les dangers du collier parlent notamment de pression intraoculaire, de risques pour les cervicales et d’hypothyroïdie. Nul doute qu’il y a plein de petites choses délicates dans cette partie du corps du chien.

Il vaut mieux pas de pression du tout ! Mais, s’il y a pression, à mon humble avis qui n’engage que moi, je pense qu’il vaut mieux qu’elle se fasse au niveau du poitrail que de la trachée.

2-Y a t-il des races de chiens pour lesquelles il vaut mieux choisir un harnais plutôt qu’un collier ?

On m’a posé la question. J’ai trouvé des conseils intéressants à ce sujet chez l’American Medical Center (une grande association américaine à but non lucratif, fondée en 1906). Leurs vétérinaires spécialisés déconseillent le collier et conseillent le harnais lorsqu’il y a les spécificités suivantes :

  • Malformation de chiari. Les races concernées, citées par le site français Maladies Héréditaires du Chien, sont : le Cavalier King Charles, le Yorkshire, le Spitz nain (Loulou de Poméranie), le bichon maltais, le caniche nain et le caniche toy, le Carlin, le Pékinois. Plus rarement : le West Highland White Terrier, le Shih-tzu, le bichon frisé, le Pinscher et le bouledogue français.
  • Chondrodystrophie (ça c’est une « anomalie normale » chez le chien, enfin la plupart du temps), exemples : Teckel, basset Hound.
  • Hydrocephalie (ça c’est une malformation congénitale). Quelques races pouvant être concernées : Chihuahua, Carlin, Boston terrier, Pékinois, Bulldog anglais, Bouledogue français, Yorkshire, Lhassa Apso…

Le port du harnais représente globalement de moindres risques et particulièrement pour les chiens de races concernées par certains risques ou caractéristiques.

Le harnais est recommandé pour les chiens qui ont déjà des problèmes au niveau de la trachée ou qui pourraient en développer et il s’agit surtout des chiens qui ont le museau court.

Demandez conseil à votre vétérinaire en cas de doute, c’est la personne la plus compétente pour vous orienter sur ce sujet.

3-Est-ce que le harnais peut faire mal au chien ?

Je n’ai rien trouvé de probant à ce sujet (aucune étude scientifique, j‘en veux volontiers s’il y en a et que je les ai ratées).

Il y a néanmoins des problèmes possibles avec les harnais :

  • certains harnais ne sont pas faciles à ajuster et bougent trop sur le corps du chien, alors il peut y avoir des problèmes de frottements sur la peau causant des irritations
  • certains harnais ne sont pas adaptés à toutes les morphologies ou activités (ou sont juste réglés trop serrés, parfois) et entravent la mobilité du chien
  • certains chiens tirent en laisse en portant un harnais et marchent de travers (en tirant sur le côté ce qui, à la longue, n’est sûrement pas bon pour les os)

4-Quel harnais choisir ?

Nous allons voir les principaux types de harnais classiques.

Choisir un harnais en forme de T ?

Avec les harnais en T, il y a une sangle qui passe autour de la poitrine en remontant sur le dos et une sangle sur le poitrail.

Harnais en T

Exemple de harnais en forme de T, celui-ci est de la marque Julius-K9.

Il faut que la sangle qui passe sous le corps et la sangle qui passe sur le dos soient bien alignées. Ça doit faire comme une ligne droite. Et la sangle qui passe sur le poitrail est perpendiculaire. Et là ce type de harnais est bien réglé.

Il y a souvent un rembourrage intérieur. Mais il me semble que ce type de harnais est déjà relativement confortable du fait qu’il n’entrave pas les mouvements. Cette forme de harnais est sans doute très adaptée si votre chien a l’occasion de courir au cours des promenades. D’ailleurs, ils sont souvent présentés comme des harnais pour les sportifs.

Selon les marques, il y a des éléments divers et variés, par exemple une poignée sur le dos peut s’avérer pratique pour attraper votre chien, ou des réflecteurs pour sortir votre chien tard le soir ou tôt le matin et qu’il soit plus visible.

Choisir un harnais en forme de Y ?

Il semble que les harnais en Y – cela fait comme un Y sur le poitrail du chien – soient moins souvent conseillés que les autres.

harnais en forme de Y

Ce chien porte un harnais en forme de Y.

Mais il y a quelques célèbres experts du chien, comme Turid Rugaas, qui recommandent ce type de harnais. La raison est que le harnais en Y ne peut pas remonter sur la gorge.

Certes, il n’est pas adapté à toutes les morphologies. Il ne faut pas que les sangles passent sur les pattes ou aient tendance à glisser vers le bas.

Choisir un harnais en forme de H ?

C’est la forme traditionnelle standard des harnais pour chiens, sans doute la plus répandue, le classique des classiques.

Il y a une sangle au poitrail, une sangle autour de la poitrine et les deux sont reliées par une sangle qui passe sous le poitrail. Et ça fait comme un H si vous regardez le chien d’en-haut ou de profil (attention il y a d’autres types de harnais très différents « en forme de H », ici j’utilise juste cette expression pour avoir un point de repère).

harnais-classique-en-h

C’est un harnais standard des plus classiques (qui rappelle la forme d’un H).

Je dirais que si vous êtes complètement indécis ou tiraillé entre les avis contradictoires, ce « bon vieux harnais » n’est pas si mal. A la bonne taille et bien ajusté, sinon ça bouge facilement et ça se ballade sur le corps du chien.

Choisir un harnais qui répartit la force ?

On trouve aussi des harnais qui proposent de mieux répartir la pression sur le poitrail. Un exemple avec celui de la marque américaine Ruffwear et son modèle appelé Front Range. En France, il n’est pas très facile à trouver mais je l’ai trouvé et il est génial !

A mon avis personnel qui n’engage que moi, il semble correspondre à ce que mes recherches m’ont montré pour trouver un bon harnais :

  • facile à régler
  • tient bien en place
  • n’entrave pas les mouvements
  • ne peut pas remonter sur la gorge
  • ni frotter sous les aisselles

Il n’y a pas de harnais « idéal pour tous ». Je suis sûre qu’il y a d’autres modèles d’autres marques qui méritent notre attention ! J’aime bien l’idée de « plastron » au lieu de sangles. Pile là où ça peut faire pression s’il y a pression. Et je suis en quête de confort pour un chien qui porte son harnais quasiment toute la journée.

Je vous propose ici mon avis plus détaillé, des photos et une vidéo de ce harnais pour chien.

Ce harnais s’attache sur le dos mais également sur le poitrail. Il devient ainsi ce qu’on appelle un harnais anti-traction.

5-Faut-il un harnais anti-traction pour votre chien ?

Un harnais anti-traction est un harnais qui s’attache devant. On les appelle parfois « harnais d’éducation ». Quand le chien tire et la laisse se tend, il est redirigé vers vous. Cela ne fait pas mal ; il est juste un peu « déstabilisé » ; ça « coupe » le réflexe d’opposition. C’est le réflexe qui, quand ça force dans un sens, consiste à forcer dans le sens opposé.

Avec un harnais attaché sur le dos, le chien tire et ça fait pression sur le poitrail et ça peut le pousser à tirer. Avec un harnais attaché sur le devant, le chien tire et hop… : il ne peut plus tirer puisque ça le fait se tourner aussitôt. C’est pour cela que ces harnais peuvent favoriser l’apprentissage de la marche en laisse. Quand le chien tire, ça le stoppe.

Mais ça, un chien peut aussi l’apprendre avec un harnais classique (et même un collier) et vous.

Des harnais anti-traction, il en existe pas mal et de différentes marques. Parfois, il est possible de fixer la laisse sur le dos du chien et sur le poitrail mais parfois, il n’y a qu’un seul anneau sur le poitrail. Avec ce type de harnais, il faut apprendre à son chien à marcher en laisse et quand il marche bien, on passe au harnais classique.

Ce n’est pas fait pour une utilisation « à vie ».

harnais-antitraction-easy-walk

Harnais anti-traction, celui-ci est de la marque Easy Walk (de PetSafe).

Attacher deux laisses, au dos et au poitrail, c’est possible.

Personnellement, j’ai l’impression de faire du cheval.

6-Est-ce que le harnais empêche d’apprendre à bien marcher en laisse ?

Les harnais anti-traction demandent votre entière participation pour que ça fonctionne. Les harnais anti-traction peuvent beaucoup aider mais ne font pas le travail à votre place. La preuve, si on ne fait rien, on ne peut plus les enlever. Le problème recommence si on ne les utilise plus. C’est pourquoi je pense que dire qu’un harnais classique pousse les chiens à tirer n’est pas tout à fait exact. Et parce que les chiens tirent parfois jusqu’à tousser et s’étouffer, je pense que dire qu’un collier empêche mieux de tirer n’est pas exact non plus.

Il me semble que ce n’est pas un collier ou un harnais qui apprend à votre chien à bien marcher en laisse. A ce propos, suivez-bien les conseils des fabricants qui, en général, vous encouragent à renforcer les bons comportements de votre chien en laisse en utilisant ce type de harnais !

Avec un harnais anti-traction, le chien est bien conditionné grâce à l’accessoire. Mais on peut soi-même conditionner son chien, aussi. En fait, il y a pas mal de possibilités. Il est vrai que cela demande un environnement favorable, un peu de temps chaque jour, trois tonnes de patience.

Alors si vous avez de grosses difficultés, vous pourriez essayer ce type de harnais qui s’attache par le devant, mais n’oubliez pas que ce n’est pas un objet qui apprend à votre chien à tirer ou ne pas tirer en laisse.

7-Et pourquoi pas un collier anti-traction ?

Comme les harnais anti-traction, les colliers anti-traction ont été mis au point dans le but de créer une gêne qui va tout de suite couper court au fameux réflexe qui pousse les chiens à tirer. Le but n’est pas de provoquer de la douleur. Mais avec les colliers anti-traction, la douleur est possible en cas de mauvaise utilisation et c’est déjà plus délicat à utiliser correctement.

Le licol pour chien attaché sous la gueule

Ce type de collier est appelé licol. Il y a une sangle qui entoure le museau du chien et une autre sangle autour du cou et la laisse s’attache sous le menton.

licol pour chien

Ce chien porte un licol ou collier anti-traction. On voit l’attache pour la laisse sous la gueule.

C’est le même principe que le harnais qu’on attache devant ; le chien tire mais ça ne le fait pas avancer. Cette fois-ci, quand le chien tire, sa tête tourne.

Il ne faut jamais, évidemment, tirer d’un coup sec sur la laisse.

Si vous ne pouvez pas fonctionner différemment (vous le voulez peut-être, mais certaines habitudes peuvent être difficiles à perdre) mieux vaut vous orienter vers le harnais. Il faut anticiper le plus possible quand votre chien va tirer. Si ce n’est pas possible d’anticiper, ce n’est pas adapté. Par exemple, si votre lieu de promenade habituel est un environnement très chargé et que votre chien est très réactif à des stimulations très diverses, choisissez le harnais anti-traction.

Également, le licol est sur la face du chien : il faut que le chien l’apprécie, sinon il va essayer de s’en dégager. C’est comme apprendre la muselière, ou bien habituer son chiot à la laisse : il faut vraiment prendre le temps d’habituer son chien pour qu’il trouve l’objet « sympa » et pas « détestable ».

C’est déjà difficile avec certains chiens de leur faire apprécier un simple collier ou harnais !

Ce n’est pas fait pour une utilisation à long terme. C’est à utiliser avec une laisse normale (pas une laisse à enrouleur) et pas trop longue (idem pour les harnais anti-traction d’ailleurs).

A mon humble avis qui n’engage que moi, je dirais que ça commence à beaucoup contraindre et comme il y a moins contraignant et efficace, je crois qu’il faudrait que j’aie vraiment tout essayé avant.

Le licol pour chien attaché sur la nuque

Il y a aussi un type de licol que l’on attache au cou. Le licol Canny Collar de l’entreprise britannique The Canny Company (j’ignore s’il y en a d’autres) s’attache derrière la tête. C’est un fonctionnement différent du licol classique.

licol canny collar

Ce chien porte un licol Canny Collar. On voit que ça s’attache au cou.

Ce collier anti-traction ne fait pas tourner la tête du chien lorsque celui-ci tire. La pression se fait à la base du museau. Et il ne ferme pas la gueule du chien non plus tandis que le licol plus classique peut refermer la gueule du chien.

Quand le chien tire, le collier appuie légèrement sur son museau et ça lui fait « rentrer » la tête. Donc même principe que tous ces accessoires qui « étouffent le réflexion d’opposition dans l’œuf ». Tirer = gêne. Cela peut aider le chien à préférer plus rapidement ne pas tirer. En renforçant les bons comportements, toujours.

Personnellement, je préfère nettement les harnais. Mais je l’ai déjà dit je crois.

8-Malgré tout ce qu’on dit sur le collier, votre chien peut-il porter un collier ?

Il y a des chiens qui marchent très bien en laisse et qui font une partie des balades sans laisse. S’il ne tire pas et que vous ne tirez pas non plus, les risques du collier sont alors limités. Un collier, c’est quand même bien pour que votre chien puisse toujours porter sa médaille (avec votre téléphone gravé dessus !).

Le collier idéal n’existe pas mais si on devait l’inventer, il serait sans doute :

  • confortable
  • incassable
  • pas trop lourd
  • un petit peu flexible
  • facile à ouvrir et fermer
  • choisi à la bonne taille et réglé correctement

Collier en nylon

Aujourd’hui, on trouve un choix immense de colliers en nylon. Cette fibre synthétique n’est pas chère. Le tissage du nylon rend les colliers pour chiens très robustes. Mais en même temps, le nylon c’est léger. Et c’est facile à laver.

un collier ou un harnais pour mon chien

Ce chien porte un collier en nylon.

Il y a différentes qualités de colliers en nylon. Il ne faut pas que le collier de votre chien commence à s’effilocher, à se détendre ou à se plier en deux vers l’intérieur.

Mais avec un collier en nylon, en laisse, chiots ou chiens peuvent aussi s’en dégager facilement si c’est mal réglé autour du cou ou si votre chien a le cou et la tête à peu près de la même largeur ; ça a plus de mal à glisser quand un chien a une tête plus large. Il faut savoir que c’est possible.

C’est possible aussi que les colliers de piètre qualité cassent au niveau du clip de fermeture. Il faut faire attention au système de fermeture. Il y a des clips vraiment costauds, même en plastique mais si ça vous angoisse, il existe aussi des fermetures en aluminium.

Il y a d’autres matériaux. Et des mélanges de matériaux. Les colliers en nylon ont parfois du polyester quand ils ont des décorations. Le néoprène est souvent utilisé pour les doublures. Ça créé un rembourrage pour plus de confort. Il est vrai qu’aujourd’hui, on va trouver des colliers conçus pour plus de confort mais si votre chien tire fort et souvent, pensez que ça appuie quand même à un endroit relativement sensible.

Collier en Biothane

Avant de parler du cuir, on peut peut-être rapidement parler du Biothane. C’est pas mal pour les chiens qui vivent à la campagne et qui reviennent tout crasseux des promenades !

collier chien en biothane

Collier pour chien en Biothane (de la marque Heim).

Il s’agit d’un matériau breveté (de l’entreprise américaine BIOplastics), doux au toucher, utilisé pour toutes sortes de produits depuis les années 70, dont des colliers pour chiens. Il y a donc différentes marques qui l’utilisent.

C’est robuste et léger, souple et imperméable. Un avantage intéressant pour les chiens qui vont dans l’eau et aussi pour les chiens qui se salissent vite tous les jours en courant dans la boue par exemple, c’est que ça ne retient pas les microbes. Si le collier de votre chien sent vite mauvais ou est toujours sale ; ça peut être une bonne alternative.

Et comme ça, même si vous mettez rarement la laisse, au moins votre chien a toujours son collier avec sa médaille.

Collier en cuir

Le collier en cuir s’attache autour du cou du chien comme une ceinture. Il est réglable. Mieux vaut choisir du vrai cuir et de la meilleure qualité pour éviter que le collier commence à s’abîmer trop vite, notamment en craquelant. Le collier en cuir, c’est un peu cher et il faut aussi penser que le cuir, ça n’aime pas l’eau.

Est-il vrai que certains chiens sont allergiques aux colliers en cuir ? Apparemment, c’est le chrome utilisé pour tanner le cuir qui est susceptible de provoquer des allergies. La probabilité est tout de même faible et les allergies de contact sont rares.

9-Et pourquoi pas un collier martingale ?

Un collier martingale peut vous intéresser si vous avez déjà vécu l’affreuse expérience de vous retrouver avec une laisse dans la main et plus de chien au bout et que vous n’aimez pas les harnais.

C’est un collier qui se présente comme un collier classique ; il peut être en nylon et il est réglable. Mais il y a deux anneaux qui sont reliés par une petite chaîne et celle-ci est dotée d’un anneau pour accrocher la laisse.

collier martingale pour chien

Un collier martingale.

Quand le chien tire, les deux anneaux se rejoignent (sans se toucher). Ce n’est pas un collier étrangleur ni même « semi étrangleur ». C’est vrai que ça se resserre un peu mais vous pouvez régler le collier ; c’est surtout pratique quand votre chien a la tête aussi large que le cou. Il peut se dégager de son collier s’il tire face à vous.

En fait pour le mettre, vous passez le collier autour du cou de votre chien ; vous tirez sur la partie mobile mais vous ne serrez pas (il ne faut pas que les anneaux se touchent et il faut toujours pouvoir passer l’index et le majeur entre le collier et la peau du chien). Et là quand vous avez le bon réglage, ça n’étrangle pas votre chien si ça se resserre.

Donc le collier est en position normale, il ne serre pas ; le chien tire, ça exerce une légère pression mais si le chien essaie de se dégager du collier, ce n’est pas possible.

Si ça vous fait peur, optez pour un harnais, mais correctement utilisé, le collier martingale ne risque pas d’étrangler votre chien (puisque vous l’avez réglé).

10-Comment sait-on si un collier ou un harnais est bien ajusté ?

Comme pour tout collier, et aussi les harnais, vous savez que c’est bien réglé quand vous pouvez passer facilement la main à plat sous la sangle.

Certains conseillent de se repérer en passant l’index et le majeur entre la sangle et la peau du chien.

A vous de voir ce que vous préférez. Dans les deux cas, on peut dire que ce n’est pas trop serré et ce n’est pas trop lâche non plus.

Abonnez-vous à la newsletter de OuafMag pour plus de conseils et astuces !

2017-08-18T05:33:03+00:00