Chien sans laisse : sécurité, savoir-vivre et apprentissages

Tout le monde n’a pas bien compris ce que signifie promener son chien sans laisse. Que faudrait-il faire et ne pas faire ? Comment bien vivre ensemble alors que des chiens sont promenés détachés parmi des gens ? Comment bien vivre ensemble alors que des chiens sont promenés détachés parmi des gens qui promènent leurs chiens attachés ? Comment se respecter un peu plus les uns les autres et comment éviter les incidents parfois dramatiques ?

Ce que devrait être promener son chien sans laisse

Nous devrions sans doute commencer par voir ce que signifie sortir son chien sans laisse.

Un chien qui marche sans laisse devrait marcher au pied.

Il devrait marcher à côté de son humain, pas devant ni derrière, et à quelques centimètres ou dizaines de centimètres de lui. Plus l’environnement est chargé, plus cette distance devrait être courte.

Un chien qui marche sans laisse devrait marcher au pied. Si cela vous paraît irréaliste, c’est sans doute parce que vous ne savez pas que détacher son chien ne se fait pas du jour au lendemain.

Cela prend des mois de travail si, bien entendu, on veut que cela se passe bien. Des professionnels aguerris mettent toute la première année de vie de leur chiot à tout lui apprendre. Parce que le rappel est loin d’être la seule chose à apprendre pour pouvoir détacher son chien.

A la campagne, un chien qui marche sans laisse devrait rester à moins de quelques mètres de vous. Mais cela dépend de quelle campagne il s’agit. Hormis quelques lieux exceptionnels, il y a toujours une route qui passe pas loin ou des randonneurs ou autre chose susceptible de faire s’éloigner un chien de vous.

Tout contact entre deux chiens devrait être précédé d’un consentement (humain et mutuel)

Chaque contact entre chiens devrait être précédé de la question : « peuvent-ils se renifler ? ». Ou on le dit comme on veut. Ce n’est pas aux chiens de décider quels chiens renifler. C’est à nous, les personnes, de décider et donc de permettre ou non à nos chiens d’aller faire du reniflage.

Ceci vaut pour :

  • deux chiens attachés
  • un chien attaché et un chien sans laisse
  • deux chiens sans laisse

Le dernier point vous paraît peut-être surprenant. Pourtant, pour eux aussi, lorsqu’ils ne se connaissent pas, la question devrait être posée. Pour eux aussi, les humains devraient décider.

En effet :

  • apprendre un mot à son chien qui lui indique qu’il peut aller « dire bonjour » est un apprentissage crucial de la marche sans laisse idéale : sans ce mot, il n’y va pas
  • ce n’est pas parce que quelqu’un promène son chien sans laisse qu’il ou elle a forcément envie que votre chien sans laisse s’approche du sien – ouh… lisez la dernière partie de cette phrase à voix haute, c’est super difficile 🙂
  • votre chien est peut-être très sociable, mais tous les chiens détachés ne le sont pas
  • le comportement d’un chien avec un autre dépend de nombreux paramètres dont certains sont liés à l’instant de la rencontre
  • autrement dit : aucun chien n’est prévisible à 100% et 100% du temps et avec 100% des chiens

Si vous êtes toujours perplexe à l’idée que même deux chiens détachés ne devraient se renifler qu’avec l’accord et la permission des deux propriétaires, souvenez-vous qu’avant de vivre avec un chien et avant les « rencontres entre chiens », ce monde est d’abord fait de personnes. Arrêtez de vous demander si les chiens sont ok, si les chiens ceci, si les chiens cela et demandez-vous ce que veulent vos congénères à vous.

Un chien sans laisse ne devrait renifler personne 

Peu importe que votre chien soit « gentil » ou bien éduqué. On vous croit volontiers d’ailleurs ! Là n’est pas la question.

Ne laissez pas votre chien détaché aller renifler les gens.

Peut-être que vous pourriez apprendre à votre chien à marcher à côté de vous et à s’éloigner uniquement à votre signal. Sinon, vous pouvez simplement le rattacher lorsque quelqu’un approche (avec ou sans chien). Voyez ce qui, selon les lieux de vos promenades, permettrait d’éviter que votre chien s’approche des gens. Mais il faut toujours une part d’éducation et une part de bonnes décisions aux bons moments. Pour marcher sans laisse avec son chien, il faut toujours apprendre des comportements à son chien + savoir attacher/détacher/attacher/détacher.

Il ne faut pas croire que même après 6 ou 12 mois de dur labeur, les personnes dont le chien marche au pied sans laisse (si, si ça existe) est sous contrôle en permanence et que celui-ci n’ira jamais s’approcher de personne ni d’aucun chien. Même les chiens qui marchent au pied sont rattachés de temps en temps.

Vous pourriez aussi apprendre à votre chien à changer de côté avant de frôler des gens. Il se retrouve du bon côté. Vous pourriez apprendre à votre chien à vous attendre, s’il marche devant vous. Lorsque quelqu’un arrive, votre chien s’arrête à votre signal et vous pouvez alors le rattacher.

Il y a plusieurs choses utiles et faciles à apprendre si vous avez un minimum de considération pour autrui.

Des tas de gens n’aiment pas les chiens. Beaucoup en ont peur. Certains pensent à votre chien venu les renifler pendant des jours et craignent qu’un autre chien s’approche d’eux à chaque fois qu’ils sortent. Vous êtes le seul à savoir que votre chien est « gentil ». Ce n’est pas parce que les gens ne vous disent jamais rien que cela ne les perturbe pas.

Même si vous avez un chien de petite taille très « gentil », lorsque celui-ci s’approche de quelqu’un, souvenez-vous que :

  • la personne ignore totalement ce que votre chien va faire
  • vous savez ce que votre chien va faire mais parfois, en une fraction de seconde, les chiens ne font pas ce qui était prévu…

Rappelons que dans l’idéal, votre chien ne marche pas détaché devant vous s’il y a des passants ou des promeneurs, mais à côté de vous. Dans la rue, les espaces verts, à la campagne et dans tout l’univers.

Marcher avec son chien sans laisse n’est pas la même chose que faire se défouler son chien

Il y a des endroits où les chiens peuvent fureter partout.

Parlons des endroits où ce n’est pas possible.

Votre chien se met en danger. Il met en danger des personnes qui passent. Ou des chiens. Cela ne vaut pas la peine de prendre des risques insensés juste pour quelques minutes de liberté ou pour faire du sport. Il y a d’autres façons de fatiguer votre chien si c’est votre obsession ou votre fardeau quotidien.

Pour promener son chien sans laisse, idéalement, il faudrait l’habituer progressivement à des endroits de plus en plus fréquentés pour qu’il ne développe pas de peurs. Il faudrait un (gros) travail d’éducation pour qu’il marche près de vous et s’intéresse plus à vous qu’aux passants et aux chiens, entre autres choses ; vous suive quand vous changez de direction, s’arrête avec vous… Ce travail commence à l’intérieur et en mode jeu. Vous progressez dehors selon ce qui distrait votre chien.

Vous l’entraînez à préférer abandonner le besoin de renifler/repousser/poursuivre… les êtres vivants (selon ce qui motive votre chien à s’éloigner de vous) et peut-être autre chose que des êtres vivants ; préférer renoncer pour vous suivre.

C’est-à-dire que :

  1. votre chien n’est pas sans cesse frustré de ne pas pouvoir faire ce qu’il veut (c’est ainsi qu’on obtient de très bons résultats)
  2. il apprend qu’un comportement précis (ou plusieurs) est plus satisfaisant que ce qu’il veut faire
  3. vous ne le rappelez pas une fois qu’il est parti (ceci dépend trop des circonstances) : vous lui avez appris à ne pas partir 
  • Le rappel vous est utile pour rappeler votre chien quand vous le détachez afin de le faire courir dans un lieu précis.
  • Le rappel n’est pas « la solution pour promener son chien sans laisse ». En ville, c’est certain. A la campagne, il y a des lieux où le rappel suffit. Mais cela dépend de chaque chien et pourquoi il s’éloigne.

Marcher sans laisse n’est pas la même chose que faire se défouler son chien. Dans un grand nombre d’endroits, si vous confondez les deux, vous prenez trop de risques.

Un chien sans laisse ne devrait pas s’approcher d’un chien en laisse

Vous sortez votre chien sans laisse :

  • Ne laissez jamais votre chien sans laisse s’approcher d’un chien attaché.
  • Si cela devait arriver, que cela se passe bien ou pas bien, montrez que vous avez de la considération pour autrui et excusez-vous (et faites-le avant de faire la morale à votre chien, ce qui est d’ailleurs inutile).

Vous sortez votre chien en laisse :

  • Il est normal que votre chien ait des réactions préoccupantes avec un chien détaché qui s’approche pour le renifler et vous n’avez pas à vous sentir gêné ni à faire des remontrances à votre chien.
  • Si vous redoutez que cela arrive, n’hésitez pas à dire aux gens de rappeler leur chien. Restez courtois 🙂 La plupart des gens qui laissent leur chien sans laisse s’approcher des gens ou des gens qui promènent leur chien attaché, n’ont pas conscience de la nuisance que cela peut représenter. Certains n’ont pas de savoir-vivre. Certains sont irresponsables. Mais personne n’a la volonté de vous nuire !

La plupart des gens rappellent leur chien quand vous le leur demandez. C’est très simple à faire et cela peut être fait sans animosité ! Cela évite bien des problèmes et même des incidents et même des drames.

Tous les chiens ne peuvent pas marcher sans laisse

C’est un apprentissage parfois impossible. Cela provient d’un ensemble de choses et plus rarement du chien uniquement. Il vaut parfois la peine de travailler les situations à risque (des peurs, des besoins de poursuite…). Il vaut parfois mieux se faire une raison. Ou déménager. Il arrive que nous nous donnions du mal pour rien parce que nous rêvons de quelque chose mais nous n’avons pas le chien qu’il faut pour ça. Alors il faut s’adapter à son chien.

Ils ne sont pas tous pareils et ne sont pas malléables à volonté. Certains chiens dans certains environnements ne peuvent pas être détachés mais ces chiens ont d’autres choses à nous offrir que de marcher sans laisse et nous pouvons leur offrir autre chose que de risquer leur vie.

Les chiens ne sont pas « faits pour » marcher sans laisse

Lorsque l’on aborde ce sujet, on entend presque toujours quelqu’un dire que les chiens sont faits pour marcher sans laisse:)

Vous croyez que les autres personnes n’ont pas envie de voir leur chien gambader librement au lieu de marcher tout droit à notre rythme ? Si vous avez cette perception du chien, nous sommes tous d’accord avec vous sur la théorie. Nous sommes tous d’accord. C’est juste que vous en avez la possibilité et pas d’autres.

Quelques chanceux vivent dans des endroits où promener leur chien sans laisse ne pose pas de problème. Les autres propriétaires de chiens doivent sélectionner les lieux où ils vont détacher leur chien.

Ou bien vous prenez la liberté que vous avez envie de prendre, en prenant des risques, ou en entravant la liberté d’autrui, pour vivre selon vos principes.

Mais non pas vous… 🙂 vous là… dont le chien détaché m’a attrapé le bras après que j’aie attendu 3 bonnes minutes que vous le rattachiez mais comme vous avez fait semblant de ne pas me voir, je suis passée, puis lorsque votre chien s’est jeté sur moi, vous m’avez regardée comme si j’avais gâché votre promenade…

Enfin, promener son chien attaché peut être un exercice extrêmement enrichissant, permet d’apprendre de très nombreux comportements, permet d’avoir de nombreuses interactions avec son chien. Ce n’est pas vécu de la même façon par tous les chiens et toutes les personnes.

La loi, c’est bien. Le savoir-vivre, ce n’est pas mal non plus.

En France, ce sont des arrêtés municipaux qui disent où nos chiens doivent être tenus en laisse. Si chaque commune fait ses propres arrêtés municipaux, la grande majorité des communes ont à peu près les mêmes règles et celles-ci disent qu’il faut tenir son chien en laisse dans les espaces publics (la rue, les lieux publics…). C’est rare et c’est pas cher payé, mais nous pouvons être verbalisés pour non-respect de ces arrêtés municipaux.

Si vous avez des doutes à propos de certains de vos lieux de promenade parce qu’il n’y a aucun panneau, c’est la mairie de votre commune qu’il faut consulter. Si les règles sont floues, ne vous basez pas sur ce que font les autres 🙂 Souvenez-vous que le savoir-vivre évite déjà beaucoup d’ennuis.

A la campagne, on se pose moins de questions, mais la campagne n’est pas une « zone de non-droit ». Randonneurs, propriétés privées, espaces protégés, forêts, animaux sauvages, animaux d’élevage… le chien est un animal qu’il faut garder à l’œil à peu près partout.

Lorsque vous avez un chien, il y a malheureusement peu d’endroits sur cette planète où vous n’avez à vous soucier de rien ni personne dehors.

 

Découvrez la boutique OuafMag

Abonnez-vous à la newsletter et faites le plein d'astuces et de conseils pour votre chien !

Désabonnement possible à tout moment conformément à ma politique de confidentialité.

2018-06-25T15:12:24+00:00