Les races de chien de taille moyenne ont des physiques et des gabarits extrêmement variés.

Cette sélection de 10 races de chien ni « petites » ni « grandes » en est la preuve !

Terrier Tibétain

Terrier Tibétain. Un très beau chien de compagnie qui a beaucoup d’énergie à dépenser.

Il existe des chiens de taille moyenne dans plusieurs groupes de races (chasse, troupeau, etc.). Parmi les moins volumineux des chiens moyens, le Terrier Tibétain mesure jusqu’à 41 cm de hauteur au garrot et pèse couramment jusqu’à 13 kgSix couleurs de robe sont admises par le standard de race.

Grand chien de compagnie, il n’a jamais été utilisé pour la chasse – comme son nom ne l’indique pas ! C’était un chien de garde.

Il est vraiment très actif. C’est aussi une race réputée très enjouée.

Outre le besoin d’activité physique non négligeable, il y a une bonne dose de brossage régulier à prévoir.

Généralement, le Terrier Tibétain vit entre 12 et 15 ans. Par rapport au nombre de tares pouvant affecter certaines races de chien, il y en a peu pour cette race.

Toujours délicat de parler d’éducation et de socialisation car cela dépend tellement de l’environnement (=tout ce qui n’est pas dans les gènes).

On va dire que ce ne sont pas des chiens tenaces outre-mesure. L’éducation n’est pas présentée comme un défi. Une certaine réserve envers les inconnus est attendue par le standard. C’est ce que vous pouvez obtenir avec une bonne socialisation aux humains (sinon adieu la réserve et bonjour les problèmes).

Boxer

Boxer. Tête à bisous au cœur tendre et pile électrique montée sur ressort.

Parmi les plus « grands » des chiens décrits dans leur standard officiel comme étant de taille moyenne, il y a le Boxer. Jusqu’à 63 cm de hauteur au garrot et pesant plus de 30 kg pour les mâles.

Dynamiques et joueurs, les Boxers sont l’incarnation de l’adjectif « démonstratif ». Des chiens qui, sociables, éduqués et bien traités, sont plein de facétie et de tendresse.

Les Boxers vivent 10 à 13 ans. Ils sont concernés par plusieurs tares et ont quelques fragilités. Le choix d’un bon élevage est essentiel et on fait attention aux yeux ou encore à la chaleur, à laquelle ces chiens sont sensibles.

Encore utilisé professionnellement pour diverses tâches, le Boxer est un chien « de travail » – censé apprendre dans le but de coopérer avec un humain qui n’est généralement jamais loin.

Ceci implique, entre autres, qu’il faut beaucoup d’occupation au quotidien et que l’éducation n’est pas à redouter mais le Boxer est un chien persévérant (qui va paraître volontiers têtu si on ne comprend pas bien le comportement canin).

Le Boxer est une garantie anti-déprime et son physique dissuasif est appréciable pour qui veut se sentir serein au milieu de nulle part (ou sur les chemins déserts) mais ne souhaite pas un chien trop imposant.

Deux heures d’activité physique par jour est un bon minimum pour ces chiens très énergiques mais pas « infatigables » – il demeure relativement facile de leur faire dépenser leur énergie en jouant dans le jardin (souvent conseillé) et/ou avec de longues promenades.

Épagneul breton

Épagneul breton. Un amour de chien très éveillé qui s’épanouit au grand air.

Chez les chiens sportifs de taille moyenne, l’Épagneul breton est un chien d’arrêt qui pèse dans les 18 kilos adulte – et environ 50 cm au garrot pour les mâles.

Le nez est fin et l’attrait pour les petits animaux (préférablement à plumes) est à prendre en considération, même si cela dépend aussi beaucoup de l’environnement (lieu de vie, socialisation, etc.).

Avec ces chiens sélectionnés pour apprendre beaucoup de choses pendant des mois, afin de travailler en étroite collaboration avec les chasseurs, si vous savez un minimum ce que vous avez à faire, les apprentissages peuvent être très bons très vite et la complicité tout simplement exceptionnelle.

Correctement socialisés, ces chiens sont avenants. Il n’est attendu aucune « bravoure » ou « réserve » particulière.

Comme les chiens athlétiques peuvent avoir besoin de 2 à 3 heures d’activité physique par jour, avec de la course, la disponibilité qu’il demande est dans la moyenne nettement supérieure, sinon vous avez une bonne gestion du temps.

Pas besoin d’être un champion Olympique soi-même, mais mieux vaut être en forme avec un épagneul breton.

L’Épagneul breton peut vivre une quinzaine d’années.

Suivez OuafMag par e-mail : découvrez les nouveaux articles du blog et l'actu du site dans la newsletter.

Spitz finlandais

Spitz finlandais. Beauté nordique qui ne supporte pas l’enfermement.

Le Spitz finlandais peut peser moins de 10 kilos et jusqu’à 13 kg environ. La hauteur au garrot idéale pour le standard de conformité est de 42 cm pour les femelles et 47 cm pour les mâles.

Nous voici donc avec un chien parfois présenté comme moyen et parfois comme petit.

Toujours « rouge », le Spitz finlandais est un chien de chasse dit « primitif » qui vit environ 12 ans.

Parmi ces chiens aux origines anciennes qui conservent (à des degrés divers) des caractéristiques dont avaient besoin nos ancêtres – accomplir des tâches difficiles dans des conditions rudes – ce joli spitz est modérément indépendant. Car il est le plus souvent dressé pour chasser.

Il est ainsi réputé « éducable », même si c’est un chien déterminé avec lequel il faut savoir prendre son temps.

Le Spitz finlandais est très très actif. Disposer d’un terrain clôturé, pour qu’il dépense toute son énergie et pour éviter d’éventuels soucis en rapport à une pulsion de poursuite souvent forte, est préférable.

Bien socialisés et bien traités, ce sont des chiens hyper affectueux et joyeux comme tout.

Staffordshire Bull Terrier

Staffordshire Bull Terrier. Race exigeante mais précieux compagnon plein d’entrain.

Le Staffordshire Bull Terrier ou « Staffie » est un chien de taille moyenne – environ 40 cm de hauteur et 15 kg. Ces chiens très musclés sont super dynamiques et plein de joie de vivre.

Ils font partie des experts en câlins.

Certes le Staffie est très tenace et demande une bonne préparation, surtout si c’est un premier chien, pour le rendre sociable et lui apprendre quelques bases pratiques pour la vie quotidienne en matière d’obéissance.

Si le chien provient d’un bon élevage et qu’il a tout l’exercice et toute l’attention qu’il lui faut, un Staffordshire Bull Terrier est un compagnon on ne peut plus agréable pour ceux qui aiment les chiens frétillants et guillerets.

Il n’est pas attendu du Staffie qu’il « monte la garde » ; son physique suffit à dissuader quiconque d’entrer sans y être invité.

Le Staffie requiert très peu d’entretien et perd peu ses poils. Il vit communément 12 à 14 ans.

Border Collie

Border Collie. Des besoins considérables d’occupation et de sport qui nécessitent mûre réflexion.

Pesant jusqu’à 20 kg pour une taille idéale de 53 cm chez les mâles et un peu moins chez les femelles, le Border Collie est un chien de taille moyenne qui peut vivre une bonne quinzaine d’années.

Ces chiens sont des cocktails survitaminés capables de travailler (avec un troupeau) pendant très longtemps sans se fatiguer ou se lasser.

Ils deviennent populaires mais des caractéristiques exacerbées font augmenter les risques inhérents à l’ennui et l’inactivité dont il est difficile, de nos jours, de préserver nos chiens pour beaucoup d’entre nous qui travaillons au moins 35 heures par semaine.

Destiné à faire se déplacer des animaux, il fait l’objet d’un débat quant à son utilisation pour la « compagnie ». Rappelons simplement que ces chiens ont un besoin disproportionné (par rapport à l’ensemble des races) de faire s’activer leurs muscles et leurs cerveaux de façon quotidienne.

Beaucoup de bonheur en perspective si vous avez suffisamment le temps de vous investir tous les jours et que vous êtes partis du bon pied et de la bonne patte avec une socialisation bien léchée.

Suivez OuafMag par e-mail : découvrez les nouveaux articles du blog et l'actu du site dans la newsletter.

Petit basset griffon vendéen

Petit basset griffon vendéen. Réputé très affectueux et parmi les moins « indomptables » des bassets.

Les bassets sont des chiens de taille moyenne qui ont des pattes courtes par rapport à leur corps. Ils ont tous le nez très fin et ça n’est pas toujours facile à gérer mais cela dépend en partie de l’endroit où ils vivent et de ce qu’on leur a appris, bien sûr.

Le Petit Basset Griffon Vendéen, pesant dans les 15/20 kilos et mesurant de 34 à 38 cm au garrot, est drôlement coopératif pour un chien courant mais, évidemment, on ne choisit pas ce chien avec des ambitions d’obéissance au doigt et à l’œil.

Le jardin clôturé est souvent recommandé, souvent vivement avec ces chiens aux flairs d’enfer qui ne sont pas des champions de la docilité mais qui peuvent parfaitement apprendre les bases pour une vie quotidienne plus simple et sûre, comme n’importe quel chien de n’importe quelle race.

Parmi ses traits remarquables, pour quelqu’un qui ne chasse pas et recherche un compagnon de vie, le Petit basset griffon vendéen (comme les autres bassets, d’ailleurs) est un chien enjoué, extraverti, joyeux et avenant (bien socialisé), qui ne lésine pas sur les démonstrations d’affection.

Ce sont de très bons marcheurs. Les promenades vite fait, bien fait, très peu pour eux.

Un petit basset griffon vendéen vit un peu plus de 10 ans.

Whippet

Whippet. Petit lévrier à la réputation de chien intelligent et amical.

Pour illustrer la diversité des chiens de taille moyenne, ce lévrier, qui ne pèse pas plus de 15 kg et mesure de 44 à 51 cm, aime sprinter bien sûr et il est souvent conseillé d’avoir un jardin, avec une clôture suffisamment haute.

Sinon, en général, une bonne heure d’activité physique par jour est une estimation convenable, via des balades – soit le strict minimum vital de très nombreux chiens.

Tout en grâce et en douceur, le Whippet se présente dans une multitude de couleurs. Discret, mais plein de vitalité, il est sans doute moins dans la réserve que l’ensemble des lévriers – qui ne sont ni distants, ni timides mais simplement chics et classes !

Les lévriers sont dotés d’une certaine indépendance. Donnez le meilleur de vous-même pour une bonne socialisation pendant les premiers mois avec votre chiot et vous avez l’essentiel. Ces chiens ne sont pas voués à apprendre mille choses mais peuvent acquérir les bases les plus utiles, comme la marche en laisse.

Un Whippet vit 12 à 15 ans. Peu de maladies sont répertoriées pour cette race de chien.

Bulldog anglais

Bulldog anglais. Chien puissant et dissuasif mais de taille moyenne.

Le Bulldog anglais pèse jusqu’à 25 kilos. Le physique peut plaire ou poser question. Toujours est-il que ce chien prend peu de place et possède un grand pouvoir de dissuasion.

L’obéissance n’est pas sa tasse de thé mais il apprend les bases comme tout le monde et avec une bonne socialisation, vous vivez aux côtés de la Force Tranquille. Il n’est pas réputé « facile » à éduquer mais si vous êtes créatif et patient, vous trouvez comment le motiver.

Quelques fragilités et une tendance à l’embonpoint chez un chien modérément actif, vous demandent de bien vous renseigner pour gérer l’aspect exercice physique/alimentation, la prévention et la vigilance santé. Il ne faut pas qu’il se fatigue trop quand il fait chaud et il ne faut pas qu’il s’encroûte.

Plus sérieux que fanfaron, le Bulldog anglais est pourtant dégoulinant d’amour.

Bearded Collie

Bearded Collie. Un chien moyen à poils longs qu’il faut beaucoup faire se dépenser.

Chien de berger très travailleur, et de compagnie pour la FCI, le Bearded Collie est un chien de taille moyenne qui pèse entre 20/25 kilos et mesure entre 51 et 56 cm au garrot.

Il peut vivre jusqu’à 15 ans.

Ce sont des chiens très actifs qui ne sont pas tellement faits pour la vie citadine. Avec sa dose de sport quotidienne, un Bearded Collie est un chien calme.

Si vous n’arrivez pas les mains dans les poches, ce sont des chiens vraiment agréables à éduquer et la complicité atteint des niveaux sensationnels.

On peut dire qu’ils ont un caractère bien trempé, dans le sens où ils sont confiants ; parfois même ils sont décrits comme hardis (attendu qu’ils aillent au-devant du danger). Une socialisation bien soignée vous évite d’avoir un chien qui aboie sur les gens ou ce genre de comportement pas facile à vivre, ni pour lui, ni pour vous (ni pour les gens).

Beaucoup de poils à entretenir, mais vous en trouvez peu sur les tapis, les vêtements ou la moquette.

Quelques atouts de ces gabarits moyens

La taille et le poids d’un chien à l’âge adulte est un critère souvent important au moment de choisir un chien – mais pas le seul critère important ! J’ai interrogé plusieurs abonnés qui vivent avec un chien de taille moyenne. Certains ont l’expérience de chiens beaucoup plus grands, ou plus petits.

Leurs observations peuvent peut-être nourrir votre réflexion.

Un chien de taille moyenne :

  • est plus à l’aise qu’un grand chien dans un petit logement mais sa présence est plus rassurante que celle d’un petit chien
  • voyage encore facilement dans les transports en commun (pour certains) et dans une petite voiture
  • vit parfois presque aussi longtemps qu’un chien de petite taille tout en prenant relativement peu de place
  • est encore assez bien accepté dans les locations, hôtels, etc. ou chez les proches qui n’ont pas de chien
  • demeure (pour certains) faciles à porter en cas de besoin, en cas de maladie ou de problèmes dus à la vieillesse
  • peut dormir sur le lit ou se faire papouiller sur le canapé, parmi d’autres choses qu’on ne se permet pas forcément avec un grand chien
  • peut, pour certains, encore être contrôlé en cas de réactivité ou de marche en laisse difficile
  • rend tout le monde content, pour les familles ou les couples qui n’étaient pas du tout d’accord au départ sur le gabarit du chien !

Pour leurs témoignages sur les chiens de taille moyenne, merci encore à mes abonnés Carine, Aline, Catherine, Catherine, Vincent, Viviane, Jean-Claude, Cyril, Sylvie, Nicolas, Virginie.

Suivez OuafMag par e-mail : découvrez les nouveaux articles du blog et l'actu du site dans la newsletter.