Le berger de Bohême est une race de chien très sympathique et sportive qui passionne, depuis 7 ans, les éleveurs Pascal Knopf et Nadia Clément.

Ils vivent avec Eclipse, un berger de Bohême qui a pratiqué la recherche utilitaire, Aileen, Enamur qui pratique l’agility, Floyd et Feeling !

Cette race de chien encore rare devrait être reconnue par la FCI fin 2014. C’est un joli berger de taille moyenne doté de précieuses qualités pour séduire les familles.

Nadia répond à quelques questions pour nous aider à mieux connaître ce chien qu’elle présente plus amplement sur son site dédié au BDB.

Bonjour Nadia, pour ceux qui ne connaissent pas cette race de chien, quelles sont les principales qualités du berger de Bohême ?

En dehors de sa bouille d’enfer, le berger de boheme, BDB pour les intimes, est un chien joyeux, drôle, avec beaucoup d’humour.

Très joueur, il est un super compagnon pour les enfants. Tous les sports canins tel que l’agility, le flyball, le frisbee ou encore l’obé-rythmée (danser sur une chorégraphie avec son chien) lui permettront de se divertir et de se dépenser.

Mais un bon vieux ballon de foot fera également l’affaire.

A votre avis, quels sont les besoins importants à connaître pour quelqu’un qui voudrait un berger de Bohême ?

Le BDB est un chien de famille. Si vous travaillez toute la journée, ce chien s’ennuiera pendant votre absence. Il ne supportera pas de rester seul dans le jardin ou au fond d’une cour si vous êtes à l’intérieur. Sa fourrure est mi-longue et soyeuse. Un brossage 1 fois par semaine suffira à l’entretenir. Mais lorsqu’il fera sa mue, des touffes importantes de poils tomberont, et l’aspirateur deviendra votre meilleur ami.

Auriez-vous des conseils à donner pour l’éducation ?

Le jouet sera le meilleur atout pour éduquer un BDB. C’est un chien  intelligent, sensible, et très proche de ses maîtres, son  éducation est très facile. Un adolescent est tout à fait capable d’éduquer son chien ou de pratiquer une activité canine.

Pourquoi n’y a-t-il pas plus d’éleveurs de bergers de boheme en France ?

bergers de bohemeQuand un éleveur demande un affixe à la Société Centrale Canine, il accepte de ne produire que des chiens avec un pédigrée. S’il transgresse cette loi, la centrale canine pourrait lui retirer son affixe. Le berger de Bohême n’est pas encore  une race reconnue en France. Il n’a donc pas un pédigrée reconnu par la centrale canine.

Lors de notre déplacement à Prague pour participer à une exposition canine avec nos chiens-loups tchécoslovaques, il y a presque 7 ans maintenant, nous avons découvert ce chien qui était jugé sur un ring. Plusieurs déplacements en Tchéquie ont été nécessaires pour établir des contacts avec des éleveurs de BDB. Les éleveurs Tchèques protègent cette race et comme nous voulions un chien qui correspondait parfaitement au standard, notamment au niveau de la dispersion des couleurs mais également de la stabilité du caractère, nous avons du attendre 2 ans pour qu’un éleveur accepte de nous vendre un de ses meilleurs sujets.

Nous avons donc pris le risque d’élever et de faire reproduire cette race malgré la réglementation de la centrale canine, en mettant en péril notre réputation et notre métier d’éleveur de chien-loup depuis plus de 10 ans.

Mais cette race magnifique méritait d’être connue et de se développer en France.

Le club Tchèque n’autorise même pas que les éleveurs étrangers reproduisent avec ces chiens. Même en faisant confirmer mes femelles là-bas et en prenant un mâle du pays, je n’ai pas eu le droit d’avoir des pédigrées. La seule exception qu’il autorise, c’est qu’un éleveur étranger reproduise 1 fois dans sa vie sous un affixe Tchèque.

Certains de nos collègues du comité et amis juges du CBEI, Club du Berger de l’Est et Italiens, (notre club devrait être sous sa tutelle) n’ont pas hésité à nous soutenir dans notre projet et à se rendre chez des éleveurs en République Tchèque, pour apprendre les caractéristiques du BDB.

Si je vais visiter des élevages pour choisir un chiot BDB, quels conseils pourriez-vous me donner ?

Les chiens doivent impérativement être élevés  en famille. Le berger de Bohême est un chien sensible. En le faisant vivre dans un environnement stressant ou dans un chenil, il pourrait devenir peureux.  Les parents ne doivent pas avoir peur ni être agressifs.

Comment faites-vous pour offrir le meilleur départ possible dans la vie à vos chiots ?

Etant éducateur et comportementaliste canin, la socialisation de nos chiots à toujours été notre premier objectif.  Nous leurs apprenons les différents bruits de la maison, les sorties dans les magasins, les pétards, la hiérarchie au sein d’une meute etc… Cela nous permet de vraiment définir le caractère de chaque chiot et ainsi de  pouvoir conseiller le futur propriétaire sur son choix, en fonction de son attente et de sa structure familiale.

Y a-t-il des maladies à tester sur le berger de Bohême ou des choses qu’une famille devrait surveiller niveau santé ?

berger-de-bohemeLe club de race Tchèque a rendu obligatoire la dysplasie des hanches. Dans le club de race Français que nous avons fondé en 2010, nous préconisons aussi la dysplasie des coudes.

Nous avons aussi des lignées prédisposées à l’épilepsie, mais nous avons beaucoup de mal à connaitre les maladies ou les lignées atteintes.

Comme pour le chien-loup tchécoslovaque, les éleveurs de ces races ne diffusent pas les informations ou très peu. Nous risquons donc de voir arriver, à l’avenir, des chiens atteints de maladie que nous n’avons pas encore recensée.

Selon vous, cette race de chien convient-elle pour un premier chien ?

Oh oui, tout à fait. C’est un chien vraiment très agréable et sans difficulté qui apporte beaucoup de tendresse à sa famille. De taille moyenne, environ 52 cm au garrot pour 23 kg pour les femelles et 55 cm au garrot pour 27 kg pour les mâles, ce chien se glisse facilement sur une banquette de voiture et participera à les  sorties. C’est un très  bon gardien mais sans agressivité.

Le berger de Bohême sera-t-il reconnu par la FCI ? Pourquoi ne l’est-il pas encore et qu’est-ce que cela va changer ?

Jusqu’à l’année 2012, le club de race du berger de boheme ne désirait pas déposer le dossier d’homologation de la race, il pensait que l’origine du président de la FCI pourrait bloquer la reconnaissance de celle-ci. Une première demande avait déjà été déposée en 1948 mais n’avait pas pu aboutir.  Sa reconnaissance devrait avoir lieu pour fin 2014.

Un grand merci à Nadia de nous avoir présenté cette race de chien !!!

Il faut attendre les années 1980 pour la réhabilitation du berger de Bohême, appelé Chodsky pes en Tchécoslovaquie, un chien qui a des origines médiévales (14e siècle) ! On recherche alors des propriétaires de ce chien et on finit par donner naissance à la nouvelle génération. En 1984, le berger de boheme est officiellement reconnu par l’union cynologique tchèque. En 1991, la race est reconnue en tant que chien d’utilité. On ne compterait aujourd’hui que quelques dizaines de chiens de cette race en France.

[mailpoet_form id= »20″]