• apprendre le rappel à son chien

Au pied : apprendre le rappel à son chien

Le rappel est un ordre très important à apprendre à son chien. Un chien qui revient au pied est plus en sécurité et plus libre : vous pouvez enlever la laisse dans beaucoup plus d’endroits. Plus tard, vous pouvez lui apprendre sereinement à marcher sans laisse. Le chiot et le chien adulte peuvent apprendre le rappel. Ce n’est pas aussi difficile qu’on peut le penser.

À chaque fois que vous enseignez quelque chose à votre chien, il faut toujours avoir en tête exactement ce que vous voulez qu’il fasse. Votre chien doit venir directement, sans humer les merveilleuses mille et une odeurs qui le séparent de vous ! Il doit réagir rapidement (vous ne devez pas répéter), quoi qu’il puisse se passer autour de lui et peu importe l’endroit où vous êtes. Il doit venir à vos pieds et non pas à un mètre de vous.

Vous avez un idéal, un objectif clair mais pour y arriver, vous avez plusieurs étapes à franchir.

Votre chien doit connaître son nom

Pour apprendre à un chien à revenir au pied, il faut d’abord qu’il connaisse bien son nom. Si ce n’est pas encore le cas, il faut que le chien réagisse à son nom en tournant la tête. Il faut le répéter régulièrement à la maison et après, dehors.

Cela vient plus vite si vous montrez que vous êtes content à chaque fois qu’il réagit. Manifestez votre joie d’une manière ou d’une autre mais rappelez-vous que le but n’est pas de le faire venir. Une fois qu’il connaît son nom, commencez à le faire alors qu’il est occupé (mais pas quand il dort ou mange !). Pour le chien adulte dont on ignore le nom « de baptême » et que l’on a « rebaptisé » : associez cette réaction à quelque chose de vraiment formidable comme une fête, une croquette…

Choisir l’ordre

« Au pied » est un bon choix pour le rappel car utiliser le nom du chien ne fonctionne pas et va créer beaucoup de confusion. Quant à « viens » cela peut aussi porter à confusion et vous compliquer les choses plus tard car on peut avoir tendance à l’utiliser à tort et à travers. De plus, beaucoup de gens se laissent aller avec des variantes : viens ici,  viens là, viens là tout de suite… « Viens » peut aussi être un ordre différent, quand vous apprendrez à marcher sans la laisse – pour dire « on s’en va d’ici, suis-moi ».

Apprendre autre chose avant

Vous pouvez commencer par apprendre un autre ordre, ou deux, des ordres beaucoup plus faciles, comme « assis» ou « donne la patte ». Votre chien sait désormais qu’une récompense l’attend s’il fait ce que vous voulez ou que vous satisfaire signifie beaucoup de joie !

Méthode avec le chien attaché

Pour apprendre à votre chien à revenir au pied, si vous ne pouvez pas le détacher, vous pouvez le faire avec une laisse ou une longe (mais pas de laisse à enrouleur). C’est d’ailleurs une méthode populaire et simple. Vous marchez puis vous vous arrêtez. Que le chien soit derrière vous ou devant vous, peu importe. Captez son attention avec son nom. Vous dites au pied quand votre chien est venu à vos pieds (vous commencez par dire les mots quand le chien a le comportement qui correspond) ! 

Félicitez dès que le chien s’approche. Montrez-lui que cela vaut vraiment la peine de venir vers vous ! Vous pouvez ajouter un geste à l’ordre, par exemple, le doigt qui montre vos pieds. Vous pouvez aussi vous accroupir, ce qui donne envie à certains chiens de venir plus vite. Peu à peu, vous le faites de moins en moins pour ne plus le faire du tout.

Commencez dans un endroit calme, sans distraction pour votre chien.

Si votre chien ne bouge vraiment pas, alors vous tirez légèrement sur la laisse en disant « au pied ». Ne tirez pas trop fort : c’est juste un encouragement à bouger. Il faut toujours que le chien soit content de revenir et ne jamais le forcer. Si vous obtenez sa coopération, il apprendra beaucoup mieux.

Pour approfondir le rappel, certains utilisent l’ordre « au pied » dès que le chien est occupé à faire quelque chose dans la rue pendant la promenade : occupé à sentir quelque chose ou à observer quelque chose en mouvement. Cela devrait être l’une des dernières étapes. Et si vous le faites, rappelez-vous qu’il vaut mieux éviter d’appeler votre chien quand tout est contre vous. Faites-le de temps en temps et récompensez plus généreusement.

Augmentez la récompense le jour où votre chien finit par revenir immédiatement après l’ordre alors qu’il y a un pigeon à deux mètres et un poteau arrosé par un copain du quartier (poteau qui mériterait une inspection en bonne et due forme). Ce glorieux jour, la récompense se doit d’être à la hauteur !

Comment s’exercer

Pour vous entraîner, vous pouvez demander à quelqu’un de venir avec vous, à la campagne ou dans votre jardin si vous en avez un, et d’occuper le chien en le distrayant avec quelque chose de fascinant comme son jouet favori ou des petits bouts de fromage. Le chien distrait apprend à venir alors qu’il y a quelque chose de plus intéressant que vous.

C’est un exercice important : il y a aura souvent des choses autrement plus sympas à faire que de revenir au pied !

L’un des grands problèmes quand on veut apprendre le rappel à son chien, ce sont toutes ces choses captivantes qui se trouvent entre lui et son maître et surtout les odeurs. Le problème est d’autant plus important avec les chiens qui ont beaucoup de « flair ». Ils aiment sentir tout ce qui se trouve autour d’eux et peuvent être littéralement absorbés dans une autre dimension où vous n’existez plus.

Cela peut aussi concerner les chiens craintifs qui ont besoin de tout sentir et sont « interpellés » par tout et n’importe quoi.

Vous pouvez montrer à votre chien que vous emmenez, en promenade, ses friandises préférées. Mettez-les dans votre poche ou votre sac alors qu’il est devant vous. Il est fort probable que quand vous mettrez la main dans votre poche ou votre sac, il revienne sans hésiter.

Vous pouvez changer de ton pour ordonner plus fermement. Ne criez jamais, soyez juste plus autoritaire, qu’on ait l’impression que vous dites « au pied !» au lieu de « viens vite voir papa (ou maman) mon trésor »… Mais ce qui marche le mieux, c’est le ton interrogatif ; vous levez la voix comme pour poser une question. Alternez et amusez-vous à le faire, afin d’éviter de chercher à vous « faire obéir » donc vous concentrer sur la meilleure tonalité à utiliser et votre chien également, ne s’habitue pas à une voix monotone qu’il finit par ne plus entendre.

Les principaux obstacles au rappel

S’il est vrai que pour certains chiens, tout est potentiellement distrayant, les principaux obstacles pour bien apprendre le rappel sont surtout générés par le maître lui-même. Le plus problématique est de perdre patience !

Vous énerver quand votre chien arrive près de vous parce que cela fait 15 fois que vous dites « au pied » est la pire chose que vous puissiez faire. Tant pis, il est venu, récompensez quand même. Vous hurlerez votre désespoir ce soir sous la douche ou demain matin dans la voiture.

Vous pouvez préparer des friandises plus petites et montrer modérément votre satisfaction parce que l’objectif n’est pas parfaitement atteint. Soyez certain que le chien ne comprend pas pourquoi vous êtes énervé et pire : il croit que revenir, c’est mal.

N’allez pas chercher votre chien pour le ramener par le collier. Ne criez pas et n’utilisez aucun autre mot que celui choisi au départ. N’ajoutez pas j’ai dit, maintenant, mais c’est pas vrai, allez…

Autre obstacle possible : s’entraîner toujours au même endroit. Pensez à varier les situations et les endroits où vous dites « au pied » pour que votre chien n’associe surtout pas l’ordre à un lieu spécifique.

Alternatives au rappel

Si le rappel est difficile, prend vraiment beaucoup de temps à apprendre ou qu’il faut constamment faire des « révisions », vous pouvez apprendre d’autres ordres à votre chien. Il sera peut-être plus facile de le faire s’asseoir à distance ou de lui apprendre l’ordre « pas bouger ».

Au pied avec le chien détaché

Vous pouvez apprendre directement le rappel à votre chien quand il est détaché, si vous disposez d’un espace clos. C’est l’occasion de transformer les séances en jeu et il n’y a vraiment rien de tel que le jeu pour apprendre des ordres à un chien.

Pour donner envie au chien qui ne bouge pas de venir vers vous, vous pouvez montrer une friandise ou alors, courir en vous éloignant de lui. Cette astuce fonctionne assez bien mais certains chiens ne courent pas. Vous pouvez lui apprendre à le faire. Demandez à quelqu’un de tenir votre chien et vous vous éloignez en courant. Prenez un jouet avec vous ou une friandise. Agitez le jouet ou passez la friandise sous le nez du chien et courez. Ensuite, votre complice lâche le chien. Cela entraîne les chiens qui ne vous courent pas après à se lancer à votre poursuite.

Vous dites au pied quand votre chien est venu à vos pieds (vous commencez par dire les mots quand le chien a le comportement qui correspond) ! 

Si vous apprenez le rappel à votre chien sans utiliser de laisse, commencez à le faire sans trop vous éloigner de lui pour vous éloigner très progressivement. Par la suite, vous pouvez vous cacher derrière un mur ou un arbre. N’oubliez pas : il faut toujours commencer par le facile pour aller vers le moins facile pour votre chien.

Peut-être vous faudra-t-il refaire quelques séances de temps en temps car les chiens ont tendance, avec le temps, à venir moins vite.

Découvrez la boutique OuafMag

Abonnez-vous à la newsletter et faites le plein d'astuces et de conseils pour votre chien !

Désabonnement possible à tout moment conformément à ma politique de confidentialité.

2018-06-25T16:41:23+00:00