Il y a de très nombreux avantages à adopter un chien adulte ! Il peut y avoir des problèmes mais il y a aussi des problèmes avec un chiot, auquel vous devez tout apprendre à commencer par la propreté !

Les préjugés sur l’adoption des chiens adultes sont tenaces mais ne fermez pas tout de suite votre esprit à cette idée, si vous envisagez d’avoir un chien. Vous pourriez faire l’une des plus belles rencontres de votre vie.

Écrire une belle histoire

Pourquoi ne pas donner sa chance à un chien abandonné ? Ce chien vit dans une cage s’il est en refuge. Il a certes à manger et un endroit où dormir. Si le refuge n’est pas surpeuplé (ce qui est plutôt rare), il peut sortir se promener plusieurs fois par jour avec la même personne mais plus probablement avec une personne différente à chaque fois.

Or, si vous connaissez déjà un peu le chien, vous savez que rien ne peut le rendre plus heureux que d’avoir sa ou ses personne(s) préférée(s) dont il aime entendre la voix et croiser le regard, ses petites habitudes dans un chez-lui où il se sent en sécurité.

Le chien abandonné n’a plus rien de tout ça. C’est pour cela qu’adopter un chien est une expérience gratifiante. Vous donnez une autre chance à un animal que nous les humains, nous avons créé pour vivre avec nous.

C’est aussi parce qu’il a son caractère, son tempérament – qui n’empêchent pas de modifier son comportement – que ce chien qui n’est plus un bébé, prend une place particulière dans votre existence. Beaucoup de gens disent que c’est tout aussi fort qu’avec un chiot, sinon plus.

Peu importe ce qui l’a amené au refuge et qui il a connu avant vous : il est prêt à vous aimer de tout son être ! Ceci dit, il y aura une période d’adaptation et selon les chiens, elle peut durer plusieurs jours, semaines… ou mois.

Oublier les préjugés

Le préjugé le plus répandu sur l’adoption d’un chien adulte, c’est qu’on va se retrouver avec un chien « à problèmes ». En fait, beaucoup de chiens abandonnés dans les refuges sont là parce qu’ils sont devenus trop encombrants – au sens propre (il y a globalement plus de gros chiens abandonnés) comme au sens figuré : il y a beaucoup de chiens abandonnés à la suite de changements survenus dans la vie, déménagement, mutation, divorce, naissance d’un enfant etc.

Et à la suite d’un problème de comportement jugé insoluble.

Les chiens que l’on abandonne parce qu’on ne parvient pas à les éduquer ne sont pas des chiens plus difficiles que les autres. Ils sont là parce que les propriétaires n’étaient pas prêts à s’engager. Souvent, ils ont rencontré un problème qu’ils auraient pu résoudre s’ils s’étaient informés.

prom-ebook-ref

Certains chiens des refuges ont été récupérés dans des endroits abominables. Ces chiens-là n’ont pas eu d’éducation et ne connaissent pas la vie en famille. Un refuge sérieux sait à qui peuvent convenir ces chiens. Les chiens vraiment « spéciaux » ne sont normalement pas proposés à l’adoption à des personnes sans expérience.

Au refuge ou en association, on peut souvent vous dire si le chien s’entend bien avec les autres chiens, s’il est habitué aux enfants ou s’il est préférable qu’il soit adopté par une personne/un couple sans enfant, s’il peut vivre avec un chat etc. Sachez que la question cruciale n’est pas tellement « à quoi le chien est-il habitué » (même si c’est une question importante) mais plutôt : à quoi serai-je capable d’habituer mon chien ?

Garder son argent

Si vous voulez un chien sans avoir à dépenser des milliers d’euros ni même des centaines, il faut adopter un chien mais attention : ça ne doit pas être votre seule motivation. Dans les refuges ou auprès d’une association, vous ne paierez que les frais de vétérinaire : vaccination, stérilisation, identification du chien.

Oubliez le chiot de pure race pour lequel vous vous apprêtez à prendre un crédit. Vous pouvez trouver un beau chien, un chien croisé qui sera original et peut-être même unique !

Adopter un chien, ce n’est ni mieux, ni moins bien qu’acheter un chiot. C’est une expérience différente et à laquelle il faut se préparer. C’est cette préparation qui rend l’expérience positive, pour le chien comme pour le chiot.

Connaître les problèmes possibles

Le principal problème – qui est en fait souvent une source de grand bonheur – c’est de gagner la confiance du chien adopté adulte. Ce sera facile si le chien n’est pas peureux mais les chiens peureux peuvent aussi prendre confiance.

Avec un chien resté longtemps en refuge, l’éducation prendra plus de temps et demandera plus d’engagement de votre part mais vous pourrez encore lui apprendre de nouvelles choses.

Un chien adulte peut encore apprendre. Il s’agit essentiellement de savoir quoi faire.

À quoi s’attendre en arrivant à la maison ?

Adopter un chien, c’est un gros changement pour vous et pour le chien aussi. Les chiens adoptés réagissent de manières différentes selon leur tempérament et leur histoire. Il ne faut surtout pas se focaliser sur cette histoire. Vous devez vous concentrer sur le comportement actuel du chien.

Certains sont timides et d’autres débordent littéralement de joie. Même s’il a appris la propreté, ce changement d’environnement peut favoriser chez le chien adulte, quelques « oublis » au départ (un pipi ou plus si affinités).

Il faut veiller à lui donner les bonnes habitudes sans utiliser aucun moyen de pression ou la menace ou la punition.

Un chien adulte peut prendre de nouvelles habitudes ce qui va lui faire perdre ses mauvaises habitudes : concentrez-vous sur ce que vous voulez obtenir qui va remplacer peu à peu ce qui ne vous convient pas, en termes de comportements.

Voici d’autres astuces pour que la période d’adaptation se déroule le mieux possible :

  • tout le monde à la maison doit se mettre d’accord sur ce que le chien aura le droit de faire ou pas
  • la maison et le jardin ont été passés au crible pour une sécurité optimum
  • vous connaissez le langage du chien et vous savez repérer quand il a peur et à quel degré

Lisez des témoignages d’adoptants !

[mailpoet_form id= »20″]