Que faire avec son chien quand il pleut ou quand il fait froid ? Si les promenades de votre chien se font un peu plus courtes, qu’il est plus agité que d’habitude, qu’il s’ennuie, que vous faites toujours les mêmes activités à l’intérieur, voici 4 activités à faire avec son chien à la maison.

Des petits jeux faciles à faire à tout moment

Vérifiez si votre chien est gaucher ou droitier : il en profitera pour faire des petits jeux faciles, parfaits pour rompre la monotonie d’une froide journée d’hiver à tout moment !

Nos chiens ont tendance à avoir une patte avant « dominante ». Cette tendance de chien droitier ou gaucher est parfois évidente. Il arrive aussi que ce ne soit pas très perceptible.

Sous ses yeux, posez une friandise qu’il aime beaucoup sur le sol et recouvrez-la d’une feuille de papier. Observez avec quelle patte votre chien découvre la friandise en grattant la feuille. Ensuite, glissez un jouet sous le canapé ou un autre meuble, et observez quelle patte votre chien utilise pour le récupérer.

Faites ces deux exercices plusieurs fois et à différents endroits en variant les jouets et les friandises ; notez le nombre de fois où vous faites un de ces exercices et écrivez en face de chaque numéro, G ou D pour patte Gauche ou patte Droite. Plus vous le faites et plus avez une bonne statistique !

Si les choses sont déjà assez claires pour vous, une cinquantaine de tests devrait suffire pour savoir si votre chien est plutôt gaucher ou droitier. Si vous avez un doute ou n’avez jamais remarqué qu’il utilise une patte plus que l’autre, il est peut-être nécessaire de jouer encore plus.

Vous pouvez continuer même lorsqu’une tendance patte gauche ou droite s’est nettement dessinée. Ensuite, trouvez vos propres jeux pour observer votre chien utiliser une patte plus que l’autre !

Retrouvez des dizaines d’autres jeux faciles à faire avec son chien, courts et sans préparation.

Un jeu pour s’activer les longues soirées d’hiver

jouer a cache cache avec son chien

Je vais te trouver…

Jouez à cache cache avec votre chien… dans le noir !

Pour jouer à cache cache dans l’obscurité avec votre chien, vous pouvez lui apprendre à chercher où vous vous êtes caché en éteignant la lumière.

Pour commencer, demandez-lui d’aller quelque part, comme dans son panier, ou bien sur un tapis dont il a l’habitude et que vous pouvez déplacer si besoin, afin de jouer à différents endroits.

Rendez-vous près du plus proche interrupteur et appelez votre chien par son nom, ou avec le mot que vous utilisez pour le rappel, immédiatement après avoir éteint la lumière.

Il faut que ce soit très, très facile pour commencer : ne partez pas à l’autre bout de la maison !

Quand votre chien vous a rejoint, félicitez-le tout en lui donnant une petite récompense alimentaire. Répétez exactement la même chose, au même endroit, jusqu’à ce que votre chien se précipite systématiquement vers vous lorsque vous éteignez la lumière… sans rien dire.

Si votre chien se précipite pour vous chercher quand la lumière s’éteint, récompensez-le et faites-lui la fête. S’il ne vient plus, il faut probablement faire un plus grand nombre de répétitions en l’appelant et en éteignant la lumière.

Une fois que votre chien vient vers vous quand vous avez éteint la lumière, vous pouvez jouer à cache cache en vous plaçant près d’un autre interrupteur. Vous pourrez aller de plus en plus loin, du moment que votre chien attend ce signal à un endroit d’où il peut parfaitement voir qu’une lumière s’est éteinte.

Si la configuration des lieux le permet, vous pouvez éteindre la lumière et vite partir vous cacher à l’écart de l’interrupteur, avant que votre chien arrive !

Un tour amusant à apprendre à son chien

Ce tour consiste à apprendre à son chien à réveiller quelqu’un (en douceur).

Votre chien donnera deux coups de museau à quelqu’un qui dort ou s’est assoupi. Pour une version plus facile, partez sur l’objectif d’un seul coup de museau.

Il vous faudra, à un moment donné, la participation d’un complice. Ceci dit, avec un peu d’entraînement, vous pouvez apprendre à votre chien à vous réveiller quand vous commencez à ronfler devant la télévision…

Etape 1

Commencez par apprendre à votre chien à toucher votre main du museau. Faites le s’assoir face à vous, tendez-lui la paume de votre main assez près de sa truffe et laissez-le trouver quoi faire, en le récompensant de suite après qu’il ait touché votre main avec sa truffe. Du scotch fort sera ensuite pratique, pour que vos morceaux de scotch tiennent sur des vêtements ou sur la peau.

D’abord, présentez un morceau de scotch sous le museau de votre chien, face collante sur votre main bien sûr, dites « oui » quand il touche le scotch de la truffe et récompensez-le de suite après. Ne le faites pas trop longtemps car il faut que votre chien comprenne qu’il est récompensé, non pas pour un coup de museau mais deux.

Sauf si vous préférez une version plus facile de ce tour avec un seul coup de museau.

Que vous vous lanciez dans l’apprentissage d’un ou deux coups de museau, cela vous demande de rester extrêmement concentré afin de ne pas rater le premier ou le deuxième coup de museau (pour dire « oui » pile au bon moment) !!

Prenez tout votre temps pour peaufiner ceci. Votre chien peut comprendre qu’il faut toucher le scotch à deux reprises pour avoir une récompense, soit très vite, soit après un certain nombre de répétitions. Ne rien dire et ne rien faire au premier coup de museau et dire « oui » en sentant le deuxième coup de museau sur votre main, puis le récompenser de suite après, peut beaucoup aider votre chien à comprendre ce qu’il faut faire.

Vous pouvez utiliser un clicker, si vous êtes plus à l’aise mais cet apprentissage est tout à fait possible sans clicker.

Etape 2

Une fois que votre chien a compris qu’il faut toucher le scotch sur votre main deux fois avec sa truffe, continuez en collant un morceau de scotch sur votre bras, cette fois-ci, entre l’épaule et le coude. Veillez à ce que ce soit accessible à votre chien, en vous asseyant éventuellement par terre ou bien en le faisant monter sur le canapé, si cela ne vous dérange pas.

occuper son chien en hiver

Ne t’endors pas !

Quand il vous semble que votre chien avance volontiers, rapidement et volontairement le museau deux fois pour toucher le scotch sur votre bras, dites « toc toc ! » au deuxième touché de truffe. Montez bien votre intonation en le disant ; soyez enthousiaste mais restez toujours concentré pour le dire à l’instant même où vous sentez le deuxième coup de museau !

Prenez tout votre temps pour répéter, jusqu’à pouvoir dire « toc toc » et votre chien touche le scotch deux fois avec sa truffe. C’est-à-dire qu’il a compris la signification de « toc toc ».

Restez dans la même position, enlevez le scotch, mettez-le dans votre poche ou ailleurs mais hors de sa vue, dites « toc toc » : montrez l’endroit où se trouvait le morceau de scotch si jamais votre chien hésite. Faites quelques répétitions pour peaufiner ceci.

N’oubliez pas de récompenser les réussites.

Etape 3

Quand votre chien fait de bons « toc toc » sur votre bras, demandez à votre complice de se placer exactement là où vous étiez pour faire vos répétitions, placez le scotch sur son bras et dites « toc toc » (votre complice ne doit pas dire un mot). Ensuite, enlevez le scotch et dites « toc toc ». Si vous avez plusieurs volontaires sous la main, faites-le faire avec différentes personnes, dans ces mêmes conditions (même endroit, même bras, même positionnement) mais sans le scotch.

Etape 4

Lorsque votre chien fait de bons « toc toc » sur quelqu’un d’autre que vous, faites des répétitions en faisant légèrement changer de place à votre complice jusqu’à ce que votre chien, peu importe où votre complice est assis, fasse de bons « toc toc » sur son bras. N’oubliez pas de répéter, sur le canapé ou près du lit, selon vos projets… mais surtout en montrant la personne du doigt, quand vous demandez un « toc toc » à votre chien.

Il est temps, si vous le souhaitez, de répéter en faisant se placer, très progressivement, votre chien de plus en plus loin pour qu’il apprenne à faire quelques pas pour aller faire « toc toc ».

La prochaine fois que quelqu’un commence à s’endormir dans votre salon, montrez cette personne du doigt et chuchotez « toc toc » à votre chien !!

Ce tour fait partie des quelques 70 tours à apprendre à son chien du livre 365 idées pour rendre mon chien heureux.

Un jeu de recherche qui se décline à l’infini

Organisez un bonneteau géant pour votre chien et faites-lui battre son record.

Achetez un lot de 50 gobelets en plastique. Pour commencer, n’utilisez qu’un seul gobelet. Mettez-le par terre et mettez une friandise dessous. Votre chien doit voir ce que vous faites ; cachez la friandise sous ses yeux.

Dites « cherche ! » de façon enthousiaste, à la fraction de seconde où votre chien avance le museau ou la patte vers le gobelet (ou le fait tomber). Si votre chien ne fait rien, essayez de lui faire chercher quelque chose de plus intéressant pour lui. Refaites exactement la même chose avec un autre gobelet à côté de celui sous lequel vous cachez la friandise. Lorsque votre chien a réussi, faites-le jouer avec deux autres gobelets à côté.

De cette façon, augmentez progressivement le nombre de gobelets vides autour du gobelet qui cache le trésor.

occuper son chien à l'intérieur

Quand est-ce qu’on joue à chercher ??

Une fois que votre chien réussit bien le jeu avec trois à cinq gobelets par terre, vous pouvez cacher une friandise sous un gobelet parmi deux autres gobelets sans qu’il ne vous voie faire. Si vous avez bien répété le mot « cherche » au bon moment, vous lui avez appris que ce mot lui demande de chercher une friandise cachée sous un des gobelets.

Si votre chien s’amuse beaucoup au bonneteau, continuez de jouer tous les jours mais, à chaque fois que vous commencez une nouvelle partie de bonneteau, ajoutez un gobelet de plus. Posez-les bien alignés les uns à la suite des autres.

Si votre chien aime toujours ce jeu lorsqu’il se complique, téléchargez une appli chronomètre sur votre téléphone et regardez le temps qu’il met à trouver la friandise cachée sous un gobelet parmi de nombreux gobelets.

Afin de l’aider, prenez soin de cacher la friandise toujours aux mêmes deux ou trois gobelets de la ligne, par exemple : vous alignez quinze gobelets et vous cachez la friandise sous le 10e, 11e ou 12e, à chaque fois.

Quand votre chien réussit bien, changez de « zone » sur la ligne de gobelets pour cacher le trésor.

Encouragez-le (allez, allez !!) à la trouver et n’oubliez jamais de lui montrer à quel point vous êtes fier de lui quand il a trouvé.

Ce jeu se décline à l’infini car vous pouvez le mettre en place, par la suite, non plus en ligne droite mais avec un virage, en posant des gobelets en hauteur sur des chaises ou meubles (toujours à hauteur de truffe), en cachant une friandise sous plusieurs gobelets… Il faut juste veiller à introduire une seule nouvelle difficulté à la fois et attendre que votre chien réussisse avant de compliquer à nouveau le jeu.

De nombreux autres jeux de truffe sont à découvrir dans le livre 365 idées pour rendre mon chien heureux !

Recevez la newsletter de OuafMag
Vidéos, astuces, conseils, offres exclusives !